Lunch de filles avec Mélina Neuhaus

Découvrir le talent du Chef Adam Bentalha, arrivé de Paris après un cursus étincelant, débuts au Ritz, puis le Shangri-La et le Royal Monceau, pour prendre en mains la Brasserie du Royal Savoy à Lausanne, voilà l’expérience gustative à laquelle me convie Mélina Neuhaus pour ce lunch de filles ! La proposition s’annonce digne du concept de cette rubrique : une super nana, un super parcours, et la découverte du super bistrot de son choix. Le Royal Savoy où elle m’attend est idéal pour célébrer des occasions, allant de la Fête des mères à la Fête nationale, avec choix de menus ad hoc. Mélina Neuhaus est co-fondatrice de l’agence de communication Elitia, co-directrice de Socialize Magazine, rédactrice pour Marie-Claire suisse et blogueuse pour Bilan, mais également intervenante à l’Institut Suisse de Relations publiques, à l’ESECO et la HEG Genève. Cette pretty woman au look efficace et net de working girl m’accueille souriante. Mais ne vous fiez pas à son visage d’ange, car cette jeune femme de 33 ans est à son compte depuis 2012 déjà et trace son chemin dans un milieu de requins et vipères. Ses nombreuses casquettes témoignent de son ambition et dynamisme.

Melina Neuhaus et Shadya Ghemati au Royal SavoyDécor feutréChardonnay fumé pain et beurreExcellent Chardonnay fumé

Tout en admirant la manière dont Mélina Neuhaus a avancé au fil des ans, je me réjouis des plats ! La nouvelle carte, qui porte la signature du Chef triplement étoilé Marc Haeberlin, est interprétée avec générosité par Adam Bentalha. Le décor luxueux n’est pas à proprement parler celui d’une brasserie, mais l’ambiance chaleureuse est réelle. Elle est soulignée par la cuisine américaine ouverte sur la salle qui permet d’observer la brigade à l’oeuvre. Pour le client, c’est une animation captivante. Le Directeur des lieux, l’efficace Pierre Collet, qui a oeuvré au très chic Métropole à Monte-Carlo avant d’arriver au Royal Savoy à Lausanne, nous embarque pour un menu surprise. Celui-ci débute par « L’oeuf parfait pousses de tétragones à la truffe noire », une entrée fondante comme un dessert accompagnée d’un verre de Chardonnay-Räuschling fumé. Ce vin suisse expressif contraste avec la finesse de l’entrée et crée l’étonnement en bouche. La suite va continuer de garder nos sens en éveil. Un maquereau grillé à la crème de raifort avec ses pickles de légumes joue les intermèdes. Puis viennent les plats.

L'oeuf parfait à la truffe de la Brasserie du Royal SavoyPierre Collet manager de la Brasserie du Royal SavoyBrigade à l'oeuvre Brasserie du Royal SavoyMaquerau grillé

« Mon Chéri mange très équilibré, alors je mange toujours autant …Mais en conservant ma ligne ! »

Chef Adam Benthala et Melina NeuhausTourte gourmandeSuperbe coeur de cabillaudCoeur de cabillaud au Nori espuma exotique

Mélina Neuhaus assume sa gourmandise. Cette amoureuse d’agneau et canard, de beurre et saveurs riches, craque pour « La tourte au foie gras et ris de veau », et félicite le Chef lorsqu’il nous fait l’honneur de sa visite. Je suis également conquise par mon plat, le« Coeur de cabillaud confit au Nori, haricots coco, sauce crevettes grises ». L’alliance des épices exotiques sublime ce poisson. Un tel repas ne peut qu’inviter aux confidences ! Comment cette jeune femme fait-elle pour rester mince vu son coup de fourchette ? « Le secret de ma ligne, c’est le bonheur à deux ». Voilà qui est dit. Originaire d’un village du canton de Fribourg, notre pretty woman est vite attirée par les sirènes de la ville et de l’indépendance. A 22 ans, elle s’installe à Lausanne. Après des expériences professionnelles qui confirment son besoin de liberté, cette mordue de communication digitale et networking fonde l’agence Elitia avec Sandro Todobom. J’apprends ébahie qu’elle a déjà été mariée, a un petit garçon, Léo, 7 ans, et file le parfait amour avec son nouveau compagnon, Julien Matthey, sound designer en vogue qu’elle a connu par son agence. Les tourtereaux aiment les escapades où ils craquent pour la gastronomie des lieux, avant de revenir dans leurs vies de génération Y hyperactive et connectée. « J’aime aider les gens à être mieux perçus, à faire ressortir le meilleur d’eux-mêmes, et mettre au point une stratégie de communication adaptée au digital ». Zut, le temps passe vite, déjà le fromage, un Brillat-Savarin frotté au Champagne avec de la truffe noire. Je le dévore en méditant sur ces paroles judicieuses de Mélina : « Notre corps est le reflet de ce qu’on vit »…

Brillat-savarin au champagne avec truffesMelina Neuhaus est l'invitée de LUNCH DE FILLES

À propos de Shadya

blogueuse culinaire et animatrice
Ce contenu a été publié dans Lunch de filles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Lunch de filles avec Mélina Neuhaus

  1. Aguggia dit :

    Bravo pour cette jolie initiative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *