Lunch de filles chez Ladurée avec Valérie Ogier

Dites Ladurée et c’est tout de suite les sourires sur les visages, les paillettes dans les yeux. La célèbre maison parisienne a conquis la Suisse dès 2006. Déjà 10 ans. Et depuis Novembre 2016, le premier restaurant-salon de thé a ouvert ses portes, Quai des Bergues à Genève, contigu au Four Seasons. Il ne désemplit pas ! Pour cause, la carte est un pur enchantement. C’est la délicieuse surprise de ce lunch de filles, la découverte de ce restaurant qui va au-delà de la tentation macarons. C’est là que j’ai rendez-vous avec une autre super nana au super parcours, Valérie Ogier, animatrice radio et productrice à Rouge fm. L’émission « Le Réseau », talk-show en direct du lundi au vendredi, de 16h à 20h, c’est elle. Nous voici arrivées pour ce repas-interview.

Lunch avec Valérie Ogier chez LaduréeLa magie LaduréeShadya Ghemati, Blogueuse, Valérie Ogier, Animatrice radioLionel Vuillemin Directeur Ladurée Bergues

Dans cet antre à la déco girlie, on a la chance d’être accueillies par Lionel Vuillemin, Directeur de ce bijou gourmand. Ce pro impeccable est issu du monde de l’hôtellerie de luxe, avec à son palmarès plusieurs années à l’Hôtel d’Angleterre. Il est aux petits soins et nous sommes aux Anges ! La carte me surprend par sa richesse. Le temps s’arrête…Sûrement parce que je suis accro à « Top Chef »sur M6 et que je sais à quel point l’oeuf mollet est un test culinaire, celui proposé sur une rosace de saumon fumé et avocat avec des toasts briochés, me titille. J’ai bien fait de craquer : il est à tomber ! Ensuite, je teste une autre entrée : « Le Carpaccio de St-Jacques, radis, pommes Granny Smith et citron vert », une préparation toute en finesse. Valérie Ogier se laisse complètement guider par Lionel Vuillemin qui vante la beauté (réelle !) des « Betteraves multicolores, quinoa bio, chèvre frais » en entrée. Un choix aussi esthétique que fit. Puis, elle prend leur plat phare « Le Vol au vent Grande Tradition », dont la farce à base de volaille fermière de première qualité est richement servie dans une soupière en argent. Le ton est donné. Salon de thé ? Peut-être pour les goûters, car les mets, eux, sont de la toute belle et grande cuisine française !

L'oeuf mollet au saumon fumé de LaduréeVol au vent Ladurée des Bergues (2)Vol au vent Ladurée des Bergues (1)Salade de betteraves multicolores et quinoa

Et ça tombe bien, car Valérie Ogier est Française. Née en Haute-Savoie, elle a fait sa scolarité à Cluses. Les vins arrivent, Syrah rouge pour elle, Viognier blanc pour moi, et je donne le clap interview. Quand elle commence à répondre à mes questions, j’ai l’impression d’être en direct à la radio, avec des appartés de filles complices, entre rires et confidences. Je réalise surtout à quel point Valérie est une des plus belles voix radiophoniques de Suisse romande. Cette Savoyarde aux yeux couleur menthe à l’eau, comme la chanson d’Eddy Mitchell, est tombée dans la marmite de la radio très tôt, alors qu’elle était étudiante à l’EFAP, l’Ecole française d’Attachées de presse et Relations publiques, à Lyon. Mais celle qui a vécu la folie des radios libres des Années ’80 a surtout fait une longue carrière à la RTS : pas moins de 21 ans à OPTION MUSIQUE ! Comment passe-t-on de la RTS, avec les contraintes d’une chaîne nationale, à Rouge fm  ?

Valérie Ogier animatrice radio et Shadya Ghemati animatrice et blogueuseMacarons de rêve

Sa réponse est celle d’une femme brillante et déterminée qui avance : « J’ai fait d’un événement, une opportunité »…

Café chez Ladurée GenèveValérie Ogier Animatrice radio photo Shadya Ghemati

Car Valérie n’est pas qu’une voix d’or, c’est une personnalité intense avec une philosophie de vie. Ce qu’elle aime avec son émission qui a démarré le 16 janvier 2017 sur Rouge fm ? « Etre aux prises avec l’actualité, avoir des invités de tous bords, de l’artisan à la star, et ma liberté de choix en tant que productrice. » Nouvelle émission, nouvelle vie, et sacré rythme. Un truc forme ? « Je suis fan des infusions de gingembre, c’est détox, et je vais trois fois par semaine au fitness ». Est-ce qu’elle cuisine ? « Oui ! Il a bien fallu, car ma mère ne cuisinait pas, mais elle m’a appris l’autonomie. Je réussis en particulier le poulet au curry vert et la tarte tatin ! ». Voilà qui doit enchanter les hommes de sa vie, dont son fils, Thomas. Difficile de croire qu’il a…20 ans. Parce que Valérie, elle, est sans âge : elle a la lumière et l’aura de sa voix.  Je suis fan. Comme la chanson d’Obispo. Encore un titre qui lui va comme un gant et me rappelle qu’on s’est connues quand j’étais animatrice radio. De quoi réaliser que Ladurée rime avec amitié.

À propos de Shadya

blogueuse culinaire et animatrice
Ce contenu a été publié dans Lunch de filles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *