Et si on testait le Fasting ?

Ce qu’il y a de bien avec les trends est qu’ils peuvent rendre le truc le plus ancestral et barbant complètement fashion ! La preuve, le dernier truc à la mode à la case forme et minceur, c’est le…Fasting darling. Du temps de nos parents et grand-parents, on disait jeûner…Et là on prend la mesure de l’ennui. Le jeûne à la mode ? Cette chose de pénitence, cette purification des âmes par la punition des corps, cette particularité des religions monothéistes qui rime avec Kippour, Ramadan et Carême, bouak. Mais si. Sauf que le Fasting est plus malin et plus facile, car c’est une forme de jeûne intermittent. Il ne s’agit pas de se priver drastiquement et longtemps, sans boire ni manger, mais d’espacer longtemps les repas. Car la plupart des bénéfices sont obtenus à partir de 16 heures de jeûne. On profite des bienfaits reconnus du jeûne sans en subir les conséquences négatives et sur une courte durée, histoire de reposer l’organisme tout en l’allégeant. Pas de vertiges ni évanouissements au programme. 

Alterner les phases de jeûne et les repas a ceci de positif…

On met le métabolisme en mode brûleur de graisses ! On protège le foie et on réduit la masse graisseuse car le corps va utiliser celle dont il dispose déjà comme carburant. Car nous vivons à une époque où notre corps passe son temps à stocker des graisses et du sucre. C’est simple, on mange trop et trop souvent ! Pour commencer, vous pouvez prendre une collation à base de protéines et vitamines vers 16h00 ou 17h00, poulet, salade et fruits, puis vous ne mangez plus rien jusqu’au lendemain à 16h00 ou 17h00, mais vous vous hydratez comme il faut : eau minérale, thé sans sucre, tisanes, jus de citron dans de l’eau tiède le matin. En plus d’être efficace pour la perte de poids, le Fasting est excellent pour la santé : moins d’inflammations, moins de ballonnements, moins de migraines, des artères plus propres, un ventre plus plat et un teint plus clair. 

Se sentir rapidement mieux frais comme des roses !

Le Fasting permet aussi d’avoir les idées plus claires, de reprendre confiance et faire de meilleurs choix. On se libère des toxines. Et on n’est plus encombré par la nourriture, les courses, les menus, les repas à préparer, la cuisine à ranger. Et ce n’est pas contraignant : pas besoin de compter, peser, penser calories, vous choisissez quel repas repousser en prenant soin de laisser 16h à 24h entre chaque repas. Ou alors vous choisissez de ne prendre qu’un repas léger le vendredi soir, le samedi soir et le dimanche soir, ma formule préférée. Cette méthode de jeûne intermittent est facile à adopter. Je l’associe à une bouteille de Contrex par jour, du thé vert chaque fois que j’ai faim (même si très vite, au lieu d’avoir faim on se sent apaisé), et la prise du START & GO dont je vous avais parlé pour la détox, vous savez ces petites ampoules contenant un liquide 100% végétal _artichaut, bouleau, figue de Barbarie, sureau, pissenlit, raifort, cassis _ qui s’avalent d’un trait le soir. La prise idéale est d’une ampoule pendant 10 à 20 jours selon la manière dont réagit votre corps. Mais commencer ce weekend en même temps que votre Fasting va favoriser la dépuration. 

Si vous voulez en savoir plus sur cette méthode à la mode, le livre de JB Rives, 167 pages, chez Thierry Souccar Editions _ je l’ai trouvé à la fnac_se lit vite et est une mine de renseignements. L’auteur s’appuie sur son expérience personnelle et sur le résultat d’études médicales. Au fond c’est l’application de « Less is more » à notre alimentation…

Chaque fois que vous réussirez à repousser l’heure d’un repas, vous perdrez du poids sans souffrir et sans vous en rendre compte. Pas mal, non ? Le nouveau feuilleton « Arriver mince et belle à Noël »donne plein de pistes chaque vendredi pour atteindre cet objectif de légèreté  ! Et si vous n’avez encore rien fait jusqu’ici, lancez-vous en testant le Fasting avec le START & GO. Et peut-être que pour les Fêtes vous oserez porter une tenue plus scintillante, plus sexy, plus glamour, grâce à un corps et un mental plus libres et pétillants.


À propos de Shadya

blogueuse culinaire et animatrice
Ce contenu a été publié dans Mes billets gourmands. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *