Les poissons, c’est trop bon !

Avis aux gourmands qui veulent maigrir ! Pour réussir mon régime, j’ai changé d’alimentation sans jamais tomber dans l’assiette pâlotte style riz blanc à gauche, carottes bouillies à droite, et blanc de poulet au milieu. Non, j’ai repris le chemin des marchés colorés et opté pour les produits de saison : salades gourmandes à gogo et festival de légumes pour mincir avec plaisir !  Bien entendu, comme j’avais décidé de soutenir mes efforts, tout cela était accompagné de la prise de XL-S Booster. Et j’ai perdu 5 kilos en 2 mois ! Alors, surprise pour celles et ceux qui ont suivi mon feuilleton minceur : en cliquant sur XLS SPRING, vous arrivez sur le site qui vous permet d’avoir 20% sur votre achat de la boîte de XL-S Booster, soit CHF 71.20.- au lieu de 89.00.-. Une économie d’environ CHF 18.- que vous pourrez mettre dans une virée…au marché. A vous asperges, basilic, et fraises. Mieux, il y a un cadeau pour les lectriceset lecteurs,  si Messieurs, vous êtes aussi concernés par les petits kilos de trop de ma petite cuisine…en tapant le code XLS-SPRING au moment de finaliser votre achat : en plus du 20% sur le produit, vous recevrez gratuitement cette bouteille légère, vitaminée et pratique ! J’ai la même ! Elle m’a permis d’avoir de l’eau partout avec moi : dans les bus, à la piscine, à la Fac, au boulot. Beaucoup boire est une condition de réussite importante d’un régime. En plus, elle est livrée avec un infuseur à fruits qui se visse et hop, les fruits dont vous avez envie donneront du goût à l’eau. Essayez citron vert et menthe, detox, requinquant et frais. 

Et maintenant, parlons poissons ! Car ils sont fantastiques pour la ligne et la santé !

Le cadeau, c’est fait et j’espère que vous en profiterez ! Attention, seulement jusqu’au 16 juin 2018 pour le 20% avec la petite gourde maline. Comme  on est vendredi, ça tombe bien car c’est le jour du poisson, parlons de cette source généreuse de protéines et sels minéraux quand on est au régime : les poissons. Avant mon régime, j’étais viande rouge-charcuteries-fromages-pâtes-frites…Et le résultat a fait peur à mon armoire. Maintenant, j’ai le plaisir de cuisiner des poissons sans crainte ni culpabilité ! Deux à trois fois par semaine, en lieu et place des salades gourmandes. Et croyez-moi, nul besoin de se limiter au « poisson-papillotte » quand on est au régime. Comme pour les légumes, rien de tel que les herbes aromatiques pour les sublimer. A vous aneth, romarin, et basilic en quantités généreuses pour faire de votre poisson une fête des papilles.

Mon Suprême de cabillaud à l’aneth, 120 g par personne : 

  • Dans un bol, déposez le poisson avec une petite courgette coupée en rondelles, ajoutez de l’huile d’olive, du sel de Guérande, jus de citron, et beaucoup d’aneth frais ciselé. C’est ça, assaisonnez le cabillaud comme une salade à l’aneth frais  – acheté au marché, son parfum sera magique – et mélangez délicatement !
  • Laisser reposer entre 30 mns (minimum) et 1 h.
  • Préchauffez le four à 200 degrés (15 mns)
  • Mettez la préparation dans un plat à gratin, enfournez 18 mns à 180 degrés, et savourez un Suprême de cabillaud parfumé, léger et savoureux. Facile, non ?

Mon loup au romarin cuit au four :

Les ingrédients sont simples et quel résultat !

Un filet de loup de 120 à 150 g par personne, 2 branches de romarin et 1 petit piment rouge par filet, sel de Guérande, poivre aux fleurs (on en trouve dans la gamme Sélection de la Migros et si vous n’en trouvez pas poivre blanc ), et huile au romarin, car elle fait toute la différence (je l’achète à MANOR Food). 

  • Mariner le loup (30 mns minimum) avec l’huile de romarin, le piment rouge coupé en fines rondelles, le poivre aux fleurs, le sel de Guérande et couvrez avec les branches de romarin.
  • Préchauffer le four à 200 degrés (toujours 15 mns)
  • Déposer dans un pyrex ou plat à gratin, baisser la température à 180 degrés et enfourner 20 à 30 mns selon l’épaisseur du poisson. Plus le filet est épais, plus la cuisson est longue. Mais attention, le loup aime les cuissons qui permettent à sa chair de rester tendre, si vous l’oubliez au four il sera sec.

Bon appétit et W les régimes sains et gourmands !

Publié dans Mes assiettes faciles | Laisser un commentaire

Un festival de légumes pour mincir avec plaisir !

Quand on adore la bonne cuisine et cuisiner, les plats traditionnels, les sauces, les spécialités du terroir, les charcuteries, les fromages, les pizzas maison, on finit par oublier… les légumes ! On devient comme les enfants, on fait la grimace à leur évocation. On les considère à tort comme des aliments de second ordre, juste bons à être des accompagnements, alors qu’ils sont à plusieurs titre de premier ordre ! Les légumes ? Un monde à part entière et des propriétés fantastiques pour la forme et la beauté. Quand j’ai débuté mon régime et fait une analyse de ce qui n’allait pas afin de ne pas tomber dans le piège du phénomène yo-yo, il a fallu que j’élimine ce qui devait l’être et que j’introduise de nouvelles habitudes alimentaires : alors après les salades gourmandes à gogo, un festival de légumes m’a permis de mincir avec la prise de mon XL-S Booster ! Car pour optimiser l’efficacité de ce capteur de graisses, l’idéal est d’avoir une alimentation légère et saine. Et les légumes offrent des possibilités incroyables. Pour les adopter facilement, le mieux est de les choisir au marché !

Mieux, pour rendre vos légumes et régimes plein de peps, optez pour les herbes aromatiques, l’ail rose et le piment rouge ! Ils les subliment et sont excellents pour la santé. Leurs bienfaits sont multiplesLe persil est riche en vitamine C, il est bon pour la vue, protège le foie, et les intestins; le basilic est riche en vitamine K, nécessaire pour la fabrication des protéines participant à la coagulation du sang, et joue un rôle dans la formation des os. Le basilic a aussi un effet antibactérien et antifatigue. C’est également l’ami des peaux ternes et teints tristes. Quant au piment rouge, en plus de donner du caractère et du relief à un plat, il est excellent pour la circulation sanguine et les voies respiratoires. De plus, il est riche en capsaïcine qui diminue l’appétit en augmentant la sensation de satiété. Et la capsaïcine aide à brûler les graisses : incroyable, c’est le même principe que XL-S Booster !

Alors j’ai mis systématiquement du piment rouge dans ma sauce tomate maison pour accompagner mes boulettes de légumes. Si vous n’avez pas envie de les faire maison, la barquette de boulettes de légumes Cornatur du rayon vegan de la Migros fera l’affaire ! Il suffit de les sublimer : 

  • d’abord dorer dans une poêle antiadhésive, avec un mince filet d’huile d’olive histoire qu’elles ne crochent pas, à peine 4 mns en les retournant.
  • Puis les mijoter 15 mns à feu doux dans la sauce.
  • La recette de la sauce ? Facile comme bonjour ! 400 g de tomates concassées, une grosse gousse d’ail rose coupée en rondelles, un petit piment rouge coupé en deux, beaucoup de basilic frais et parfumé, sel, huile d’olive. Pour varier les plaisirs, vous pouvez ajouter un gros poivron rouge coupé en lanières. Cuire 10 à 15 mns à feu doux avant d’incorporer les boulettes. 
  • Après avoir mijoté le tout, laissez reposer avant de servir, car toutes les saveurs vont se mélanger. Le résultat ? Savoureux, onctueux et sain … On en oublie la viande rouge et le régime ! Et même votre famille les aimera.

Autre recette minceur super facile et saine : les légumes au four ! Il n’y a pas que les tomates qui aiment le four, mélangez-les avec des côtes de bettes ou des courgettes. Des légumes simplement rôtis,  huile d’olive (toujours un filet, juste pour permettre une cuisson agréable) sel, poivre et thym, c’est tout de suite bon et joyeux. C’est surtout une manière agréable de reconsidérer les légumes et d’en faire autre chose qu’un accompagnement basique cuit à l’eau, assaisonné avec trop de beurre pour donner bonne conscience au rôti…Oh, oui, grâce à XL-S Booster, j’ai adopté une alimentation plus solaire et plus saine. Avec des résultats. Et maintenant, c’est votre tour !

Publié dans Mes assiettes faciles | Laisser un commentaire

Salades gourmandes à gogo !

Pour la première fois depuis des années, j’ai perdu du poids ! Avant, toutes mes tentatives avaient échoué. Mais grâce à la prise de XL-S Booster associée à mon régime, j’ai fondu sans efforts et sans effets secondaires. J’ai perdu 5 kilos en seulement deux mois, un excellent résultat sur un petit gabarit ! Mais il faut dire que j’y ai mis du mien et su contourner les tentations. Je déteste le mot régime ! Mais il a fallu que je prenne mes responsabilités pour obtenir des résultats : on n’a rien sans rien. J’ai changé d’alimentation sans sombrer dans des assiettes tristes, insipides et barbantes. J’ai repris le chemin des marchés, opté pour les produits authentiques, les produits sains, les produits de saison. Je me suis laissé inspirer par les couleurs, je n’ai pas compté, ni calculé : mérite de Dame Nature et d’un peu d’imagination ! Alors voici une sélection de salades gourmandes qui m’ont permis de perdre du poids sans déprimer.

Roquette, doucette, avocats, tomates, endives et basilic ont fait partie de mes repas en quantités joyeuses et sans culpabilité ! Pour remplacer les sauces, j’ai opté pour le simple filet d’huile d’olive, le jus de citron et le sel de Guérande. Pour donner de la chair à mes salades et en faire de vraies assiettes gourmandes, sans me sentir affamée une heure après ni en manque de nutriments, j’ai ajouté aux trésors de Dame Nature les merveilles de la mer : crevettes, saumon fumé, coquilles St-Jacques snackées. C’est tout de suite la fête dans l’assiette ! J’en ai oublié que j’étais au régime.

Les tomates, que j’adore, ont fait partie de mon régime sous différentes formes : en salade, sauces, et cuites au four. Par exemple, dans la phase stricte de mon régime, je cuisais une tomate au four : coupée en deux, aromatisée avec du thym, du du romarin, sel, huile d’olive, et je l’accompagnais de riz blanc nature. C’est important d’avoir de la couleur dans l’assiette et à table : les tomates en apportent avec un joli petit air du Sud. Au début de mon régime, j’ai éliminé tous les fromages, mais après ma perte de 5 kilos, j’ai réintroduit la fameuse mozzarella ! Avec l’incontournable Tomates-basilic-mozzarella. Bien sûr, pas de pain, pas de grissini, pas de dessert, pas d’entrée, ni viande en suite : juste une salade gourmande généreuse en plat principal.

Grâce à mon régime, j’ai redécouvert les champignons de Paris : ils sont fantastiques, frais, en salade sur un lit de doucette ou d’épinards avec quatre feuilles d’endives pour le croquant, une tomate coupée en quartiers, un oeuf dur coupé en deux, 120 g de crevettes et du persil frais. L’assaisonnement ? Toujours le même : huile d’olive, jus de citron et sel de Guérande. Parfois du poivre. Avec des produits de saison, on peut composer une multitude de salades gourmandes sans tomber dans le régime fade. Il suffit de regarder ces images pour comprendre que la bonne humeur et la variété étaiet dans ma petite cuisine…Oui, à midi, une salade gourmande, c’est tout, a constitué mon repas : mon moral, mon estomac et mon corps m’ont dit merci. A vendredi prochain, pour d’autres idées ! Car chaque vendredi du mois de Mai, je vous donne mes recettes minceur. Je vais procéder par thèmes : aujourd’hui les salades à gogo, mais il y aura aussi le festival de légumes, les poissons à la folie et les variations autour du poulet ! Finalement, mincir avec XL-S Booster m’a permis de prendre de nouvelles habitudes alimentaires sans renoncer au plaisir d’une excellente nourriture.

Publié dans Mes assiettes faciles | 2 commentaires

Avec ma nouvelle ligne, j’ai testé l’expérience relookeuse !

Se mettre à changer de corps quand on n’y croyait plus, change pas mal de choses. D’abord, on prend son armoire en grippe, car on ne supporte plus les vêtements qui nous rappellent surpoids et douleurs. On a envie de couleurs et de tourner la page. Pour fêter le succès de mon régime , j’ai voulu tester l’expérience personal shopper à Manor avec une des meilleures relookeuses de Suisse, Myriam Hoffmann de Première Impression à Genève. Mais il faut un sacré budget car le temps passe vite ! En effet, à CHF 150.- de l’heure pour la relookeuse, plus les prix des vêtements, l’addition devient rapidement sérieuse. Alors j’ai profité de mon feuilleton minceur pour la rencontrer le temps d’un reportage : juste 2 heures pour voir comment ça marche. Avec mon vieux look un peu rock, ma nouvelle coupe de cheveux et mon corps en devenir grâce à XL-S, j’ai voulu savoir si cela peut contribuer à trouver une nouvelle dynamique. En effet, l’image qu’on véhicule a son langage et fait partie de notre communication.

Cette belle femme assurée, mince et fit, qui sait oser les couleurs, m’accueille dans les cabines privées de Manor à Genève. Tout de suite, on se sent dans une bulle réconfortante et urbaine. Myriam est efficace : hop, elle me fait poser mes affaires, observe ma silhouette, en définit la forme, fait le test des couleurs pour mieux opérer sa sélection de vêtements en magasin. Le verdict tombe : les tons froids et lumineux sont pour moi. Les bleus, violines, rouges sang, verts émeraude et les anthracites vont remplacer mon éternel noir dont mon armoire a marre ! Puis, elle prend son portant à roulettes et file vers ma marque préférée à Manor car d’entrée de jeu, j’ai voulu vivre cette expérience uniquement avec la collection de Claudie Pierlot, histoire de rêver.

D’habitude, une personal shopper va partout et opère une sélection en fonction de votre physique, vos couleurs, votre objectif et votre budget. Chez Claudie Pierlot, la ravissante Anissa nous accueille. Les deux femmes se connaissent et m’évaluent un peu rapidement. Pour elles, je suis un mauvais plan car je ne suis pas la cliente riche qui va faire une razzia, juste une blogueuse qui veut vivre cette expérience pour ses lectrices et savoir si elle vaut la peine. Evidemment, j’ai aussi envie de rencontrer une autre image de moi dans le miroir et même celle de repartir avec une petite tenue pour fêter mes 5 kilos perdus.

L’expérience en vaut-elle la peine ? La réponse est oui. Même s’il y a des moments émotionnellement difficiles. Quand on s’est croisée toujours plus bouffie dans les miroirs (oui, j’étais devenue comme ça, à g.), le surpoids ne laisse pas des traces que sur le corps : il en laisse dans la tête et le coeur. Du coup, j’ai détesté les robes sélectionnées : amples, larges, évasées… Des robes pour grosses. Cela m’a renvoyé à ce que je veux fuir ! En même temps, cela m’a boostée pour garder le cap. Car si on arrête le régime après les 5 premiers kilos perdus en à peine 7 semaines, on reprend. La posologie de XL-S Booster indique qu’il faut suivre le traitement pendant 12 semaines. Après un premier essayage négatif, notre relookeuse a l’audace de me faire passer un short très chic et coloré, et j’ai celle de l’essayer. La magie opère. Autre plaisir, découvrir que je fais du 38 chez Claudie Pierlot, marque française et juvénile. Merci XL-S Booster ! Malgré le temps trop court, Myriam arrive à composer deux tenues pour ma vie professionnelle : une de working girl féminine, bleu marine strict mixé à des fleurettes romantiques, et une tenue pour blogueuse dynamique prête à rencontrer son agence de com’ pour un lunch en terrasse, avec le fameux short et son top en lurex. Ouf.

Myriam Hoffmann n’est pas une nounou, ni une psy, ni la bonne copine de service, c’est une pro calibrée qui ne perd pas de temps, avec une réelle capacité à analyser, sélectionner, associer. Alors si vous avez de l’argent et du temps, envie de brûler le passé et croire à l’avenir, besoin d’avoir un look construit, prévoyez au moins 4 heures pour bien vivre cette expérience (oui, je sais, c’est CHF 150.- de l’heure). Et surtout ayez un objectif clair – ex: « Je veux une robe pour un mariage », « Je veux une tenue pour un entretien d’embauche », « J’ai perdu du poids et je veux un nouveau look », etc. – avec un chiffre rond pour le shopping. Les infos utiles sont sur le site de Première Impression. Et surtout, ne laissez pas tomber votre régime !

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Prenons la clé des champs !

J’aime les gens d’ici ! Ceux qui vivent pleinement leur vie dans leur région, sans rêver d’ailleurs impossibles. Et sans complexes d’infériorité. Car chaque pays a sa société, ses traditions, sa culture, sa gastronomie, ses entrepreneurs, ses créatifs. En Suisse romande aussi, on a des talents et des produits authentiques ! Les gens d’ici méritent d’être rencontrés. Comme Claude Luisier, l’affineur d’Ovronnaz en Valais, issu d’une longue lignée de fromagers : plus de 200 ans de père en fils. C’est chez lui que j’ai dégusté la meilleure raclette de ma vie ! Et je remercie au passage Anne, son épouse, pour l’accueil chaleureux à la table familiale après avoir visité les caves Luisier à Leytron (VS). J’y ai été pour recueillir les conseils pour bien choisir le fromage à raclette : vous pourrez les découvrir en prenant La clé des champs avec moi sur le nouveau blog de Swissmilk. La clé des champs ?  Cliquez ! C’est tout de suite l’évasion…

Pour le lancement du nouveau blog de Swissmilk, je vous emmène d’abord à Vevey et à Château-d’Oex. Et cet été, en vue des pique-niques et des festivités du 1er août, on file en Valais pour découvrir les meilleurs trucs de Claude Luisier pour la raclette. Je suis fière d’être blogueuse pour La clé des champs car j’adore les trésors du terroir. Comme le Champoussin, un petit fromage à raclette qu’il m’a fait découvrir : une tuerie ! Après ça, impossible de dire que la raclette est grasse ou lourde. Doux et raffiné, le Champoussin ferait l’affaire pour une très chic soirée« Raclette et Champagne ». Il est fabriqué avec du lait cru et le résultat est dans l’assiette. Notre célèbre affineur m’explique pourquoi il préfère le lait cru : « Parce que le fromager connaît son bétail et contrôle mieux la qualité de son lait ». Le terroir, c’est aussi ça : un savoir et un sens de la qualité.

Alors à bientôt avec Claude Luisier sur La clé des champs  ! Vous aurez les conseils d’un Seigneur de nos monts, qui a suivi une formation de fromager à l’alpage en 1995 afin d’être capable de nous offrir des diamants de lait. En attendant, prenez une bouffée d’air pur grâce à un simple clic sur vos ordinateurs, tablettes et iPhones et découvrez les premiers articles d’une équipe prête à partager ses coups de coeur.

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Comment XL-S Booster a changé ma vie !

Mon feuilleton minceur arrive à terme ce mois d’avril. En effet, j’ai atteint mon objectif : perdre du poids alors que j’adore manger tout ce qui fait grossir …  Pâtes, pizzas, fromages, sauces, saucissons. Depuis 2012, avec le lancement de mon Blog gourmand et les multiples aléas de ma vie, mes kilos avaient pris l’ascenseur ! Et il arrive un âge où baisser les bras est facile. Mais surtout, pour réussir un régime, il faut ce truc en plus : le déclic. Il faut passer de « Je dois maigrir » à « Je veux », comme les gens qui arrêtent de fumer du jour au lendemain, et cesser de croire qu’il arrive un âge pour les femmes où c’est fini. Ce cliché fait des dégâts. A partir de là, il y a autant de méthodes qu’il y a de tempéraments. Après m’être renseignée, j’ai opté pour XL-S Booster. Facile à prendre, pas d’effets secondaires et des résultats réels : moins 5 kilos en deux petits mois ! Maintenant, quand je vois les pubs géantes de ce produit dans les vitrines des pharmacies, je souris. Car je sais que c’est possible.

 XL-S Booster m’a permis de me reprendre en mains, de revoir mon alimentation, d’avoir des objectifs et les atteindre. Et quand on fait des meilleurs choix pour son corps, on fait des meilleurs choix partout !

Le vrai cadeau est arrivé pile le jour de mon anniversaire : en me pesant le matin dans les vestiaires du SPA de mon quartier, j’ai vu ce que je ne pensais plus jamais revoir un poids qui commence par 5 ! Toute ma vie d’adulte, j’ai pesé 55 kilos et quand j’ai passé la barre des 60 kilos, j’ai cru que c’était irréversible. Et, cauchemar, l’aiguille n’a cessé de grimper : 61, 62, 63, 64… Mais le jour de mon anniversaire, j’ai bien vu 59.9 kilos et comme le Booster, ça m’a boosté ! Un cap a été franchi. Maintenant, je suis lancée et même si mon objectif n’est pas de retomber à 55 kilos, il est certainement de perdre encore un ou deux kilos pour stabiliser mon résultat. Je vais fêter en vous offrant un dernier épisode de mon feuilleton minceur avec un programme dont toutes les femmes qui ont perdu confiance et perdu leur silhouette rêvent : un shopping avec Myriam Hoffmann de Première Impression à Genève, une des meilleures relookeuses de Suisse ! A découvrir ici même le 30 avril avec ses conseils pour les femmes qui doivent se réapproprier leur corps et leur look. Enfin, au mois de mai, chaque vendredi, je vous donnerai mes meilleures recettes minceur. Car mon régime n’a pas été triste, ni compliqué. Il a été simple, joyeux, et j’ai fait le plein de vitamines !

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Régime ? Mes trucs pour tenir !

C’est décidé, vous voulez faire un régime ! Vous avez trouvé celui qui vous convient et, cette fois, vous voulez tenir…Si vous saviez combien de fois j’ai échoué ! Mais pour la première fois depuis 2012, j’ai perdu…4 kilos. Exact, 1 kilos de plus depuis le dernier épisode de mon feuilleton minceur. C’est fou ce que ça motive,  jolie victoire sur un passé difficile ! Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y pas les journées avec voyant rouge. Car un régime, c’est de la volonté, de la discipline, mais aussi des hauts et des bas. Il faut garder le cap ! Je suis soutenue par mes comprimés XL-S Booster. En effet, la prise avant chaque repas, trois fois par jour, me rappelle immédiatement que je suis au régime et conditionne automatiquement mes choix.

Ce qui ne veut pas dire que je ne vais pas craquer ! J’ai eu mes moments raclette et fondue. Et les fromages (que j’adore) sont ma récompense. Mais contrairement au passé, je me reprends vite en mains, car le fait d’avoir perdu du poids me remet sur le droit chemin. Surtout, j’ai appris une chose fondamentale : ne pas culpabiliser ! Si vous craquez, profitez de l’instant, sans vous en vouloir ni oppresser votre entourage. L’important est de ne pas craquer souvent… Pour tenir le reste du temps sans succomber aux sirènes des saucissons, pâtes et pizzas, voici mes trucs :

  • Quand je cuisine, je soigne les présentations. Rien de pire que le régime triste jusque dans l’assiette.
  • Je pose la bouteille de Contrex tous les matins sur mon bureau pour ne pas oublier de beaucoup boire. Et le soir, elle doit être finie. C’est un pli facile à prendre.
  • Au supermarché, j’ai appris à éviter les rayons dangereux : je vais uniquement aux rayons légumes et poissons, je fais comme si le reste n’existait pas. J’y prends du plaisir, je ne calcule pas. Je suis en zone permise et je ne me prive pas.
  • J’ai aussi repris le chemin des marchés : j’y fais le plein de produits de saison, de couleurs et bonne humeur. Du coup, je vais moins au supermarché bourré de mauvaises tentations…
  • Si je craque un soir, les 24h qui suivent sont liquides (jus, potages, thés, infusions).
  • J’achète régulièrement des fleurs et des pots d’herbes aromatiques pour ma petite cuisine…Elle est propre et accueillante comme si une tarte aux pommes allait sortir du four. Et je pose la boîte de XL-S Booster à côté de la corbeille d’agrumes (oui, j’ai même acheté un mètre de couturière pour mesurer régulièrement mon tour de taille) pour commencer la journée avec des gestes positifs.
  • J’ai complètement vidé mon frigo, nettoyé et désinfecté à l’eau de javel. Un acte d’hygiène printanière mais aussi de purification plus profond : comme pour effacer symboliquement les consommations de graisses et produits néfastes pour la ligne. Et depuis, je n’y conserve que des produits permis en petites quantités. 
  • Envie de pâtes alors qu’elles sont dangereuses ? Relax, choisissez des pâtes vegan. Celles aux lentilles rouges, sans gluten et sans sel, en plus d’être super belles, ne feront pas de la peine à votre palais. Autre bonne nouvelle, 80 g de fusilli vegan aux lentilles rouges crues correspondent à 160 g de pâtes cuites. Vous pourrez donc satisfaire votre besoin d’aliment réconfortant sans briser vos efforts…Pas mal, non ?

 

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

C’est le Printemps sur toute la ligne !

Moins 3 kilos !  Je suis passée de 64 à 61 kilos en un mois. C’est la première fois depuis des années que je perds (enfin) du poids, pas juste quelques centaines de grammes en laissant tomber mon régime du moment par résignation : les phénomènes « marre » et « yo-yo », j’ai vécu et donné. Cette fois, il y a eu un vrai déclic qui m’a poussé à m’y prendre autrement. J’ai eu le courage de repérer les excès et celui de revoir mon alimentation. Un régime ne fonctionne pas si on ne reconnaît pas ce qui ne va pas et si on ne change pas ses habitudes. J’ai fait cette analyse sérieusement avant de commencer à prendre  XL-S Booster comme complément.

Car je ne m’appuie pas uniquement sur XL-S Booster, je ne lui attribue pas toute la responsabilité sans engager la mienne. Si vous prenez les comprimés avant une fondue ou avant un boeuf bourguignon, ne vous étonnez pas de ne pas voir de résultats ! Comment faire quand on aime les plats riches ? C’est la sempiternelle question. Un régime ne doit pas être triste, même s’il faut changer d’aliments et réduire les quantités : fini d’avaler la pizza dégoulinante complète, tout en sachant que c’est un peu excessif… Oui, ça m’est arrivé et bonjour l’effet Bidendum. En panne d’idées pour vos menus ? Lisez des blogs ou le magazine ELLE A TABLE, bourré de recettes légères avec des images qui font envie, privilégiez les produits de saison, faites le plein de couleurs : j’ai réappris le bonheur d’aller au marché ! Jamais mangé autant de salades à midi et de légumes le soir. Le matin, j’ai mon petit rituel XL-S Booster :

Je bois un verre d’eau avec du citron au réveil, puis je prends mon comprimé, ensuite j’avale deux belles oranges pressées – ce que je ne faisais jamais ! Après ma douche, hop, un café sans sucre et je file. Mon petit rituel matinal hydratant me met de bonne humeur. Et je n’ai pas eu d’effets secondaires en lien avec les comprimés. Toutefois, si vous décidez de tester XL-S Booster, lisez bien la notice d’emballage et ne le prenez pas avec d’autres médicaments. La posologie est de 2 comprimés avant chaque repas pour la perte de poids, et de 1 comprimé pour le contrôle du poids. Si j’ai perdu avec un comprimé trois fois par jour, imaginez avec deux…Si vous avez un historique médical compliqué en lien avec l’estomac ou les intestins, une fragilité de ce côté, consultez d’abord votre médecin. Dans la vie, mieux vaut prévenir que guérir. C’est pour ça que je me suis d’abord bien renseignée. Enfin, la notion de plaisir compte et il faut la mettre partout dans notre quotidien pour rendre l’expérience du régime agréable. Je me suis même offert un joli pèse-personne ! Pour en faire un ami qui me fait sourire quand je le rencontre et pas un ennemi. C’est le Printemps sur toute la ligne !

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Fromage et alpage, ça rime et c’est bon !

J’adore le fromage et vous ? Je sais, je suis au régime, mais j’ai décidé que lorsque je perds plusieurs kilos je m’offre une journée récompense avec du fromage ! Avant, le fromage, j’en mangeais trop et n’importe quand : une tranche de Gruyère ou Emmenthal le matin avec mes cafés avant de filer, ou le soir en rentrant, carrément tout le plateau, avec du Bordeaux ou du Sauternes, des pommes de terre ou du pain. Maintenant, le fromage, c’est mon cadeau. L’idée m’est venue d’en faire ma récompense (il en faut) pendant mon régime après avoir vécu un grand bonheur au restaurant Le Chalet à Château-d’Oex (VD) ! C’est là que j’ai assisté et participé partiellement à la fabrication artisanale d’un fromage au lait cru comme à l’alpage. La balade vaut le détour !

Vous aurez les détails de cette escapade bucolique sur le nouveau Blog de Swissmilk au mois d’avril ! Vous y découvrirez mon reportage avec les infos utiles et le processus de cette fabrication respectueuse de traditions ancestrales.

Pour vous mettre en appétit, voici des images d’ambiance : il y a Maurice, l’expert fromager, Pierre-François, qui dirige l’établissement depuis 6 ans, l’adorable Tatou, qui vous accueille à la boutique pour vous couper les merveilleux fromages à la vente. Grâce à elle, j’ai découvert une tuerie : la Dzorette, qui signifie « Petite forêt », une sublime tomme du Pays d’Enhaut affinée à l’épicea, avec une croûte couleur sapin et des arômes boisés. Si vous réservez une table, Magali, vous servira une fondue de rêve avec son sourire solaire digne du Sud de la France dont elle est originaire. Oui, ça fait du bien d’aller voir la fabrication d’un bon fromage comme à l’alpage au Chalet à Château-d’Oex : on en revient en se demandant pourquoi on habite en ville …Qui a dit bonne question ?

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

J’ai trouvé mon booster minceur !

Le déclic s’est produit ! Cette fois, j’y crois : je vais perdre du poids. Aussi, j’ai commencé mes recherches pour mettre au point un plan facile, tout en sachant que sans discipline et sans nouvelles habitudes, on ne perd pas de poids. Je lis des livres de recettes minceur, des magazines forme, et des témoignages comme celui d’Hélène Ségara, qui a raconté sa perte de poids dans Gala, et celui de Julie Andrieu, la belle présentatrice culinaire française. Je ne savais même pas qu’elle avait eu un problème de poids ! Son livre ? « Mes secrets pour garder la ligne… sans régime » (Editions Robert Laffont). Titre accrocheur !… Mais perdre du poids et du surpoids sans régime et sans autres moyens conjugués, je n’y crois pas. Ce livre reste un partage d’expérience rassurant même si chaque surpoids est une histoire individuelle.

D’abord, j’ai sérieusement allégé mes assiettes puisque je savais ce qui n’allait pas. Il est primordial de repérer nos erreurs et nos excès, et ils ne sont pas les mêmes pour tous. Vous, c’est peut-être le sucre, le chocolat, le grignotage entre les repas ? En ce qui me concerne, c’était clair : plats en sauce, charcuteries, fromages, pizzas, pain, beurre, croissants. C’est fou tout le gras que j’ai pu avaler pendant des années !  J’ai aussi éliminé le vin rouge, trop calorique, mais préservé un péché mignon, le Rosé. Juste un verre avec le repas. Il rend une assiette toute simple de pointes d’asperges blanches plus joyeuse et les régimes tristes ne durent pas…

Quand on m’invite au restaurant, au lieu de refuser, j’y vais mais je choisis autrement. Je ne prends qu’une entrée ou un plat et juste un Espresso sans sucre à la fin du repas. Je commence à me sentir mieux. Comme je dois vraiment perdre du poids, je cherche un complément qui m’aide. Mais je suis confrontée à une pliée de produits diététiques et minceur. Comment faire ? Bien se connaître ! Connaître ses habitudes, son tempérament, être conscient de son mode de vie. Puis se renseigner et suivre son instinct ! Par exemple, je me connais assez pour savoir que compter des points va me lasser et peser des grammes aussi. Je n’ai pas envie de calculer, ni devenir parano. Et avaler des poudres au goût de chocolat ou vanille à la place des repas, très peu pour moi. Lpub XL-S avec Elodie Gossuin me titille chaque fois qu’elle passe à la télé ! Mais est-ce que ça marche ?

J’aime bien cette fille ! Une maman de quatre enfants qui fait de la radio me touche car j’ai été animatrice radio en Suisse pendant plus de 20 ans (13 ans à Radio LAC et 9 ans à la RTS) et je sais combien c’est prenant. Certes, elle est beaucoup plus grande que moi, beaucoup plus jeune, et a été Miss France. Mais justement ! Elle a dû gérer son corps avec ses grossesses et son boulot. Alors je la vois mal vanter n’importe quoi.

D’abord, je file chez le coiffeur. C’est fou comme les cheveux peuvent symboliser le surpoids et les épreuves !

Ma nouvelle alimentation sans viande rouge, ni charcuteries, ni fromages, ni pain, ni beurre, ni pizzas, ni croissants, uniquement des légumes, salades, poissons, poulet, riz blanc ou un Cappuccino de lentilles au bistrot (sain et gourmand) et la petite coupe courte réalisée par le talentueux Axel, directeur du Salon n.4 à Vevey me donnent déjà un air de légereté ! Ce n’est qu’un dépoussiérage. Il faut avancer, vaincre les blocages et les kilos. Depuis que j’ai vu la pub avec Elodie Gossuin, je veux en savoir plus sur XL-S. Il se trouve que cette marque travaille avec l’Agence KTFM fondée par Benjamin Feijoo à Genève : celle qui avait réalisé la campagne de pub pour mes cours de cuisine créative à MANOR (2013)affichée sur les bus genevois. Rendez-vous est pris. Fabienne Kramer, Senior brand manager d’Interdelta, la maison qui distribue XL-S en Suisse, nous rejoint.

XL-S propose deux produits phares : un produit universel et un produit extra-fort. Mais comme mon IMC est légèrement inférieur à 25, elle me conseille plutôt leur produit universel, le Booster. Génial, il porte bien son nom ! Sa promesse ? Il accélère la perte de poids. Toutefois, la question-clé demeure : est-ce que ça marche ? Et comment ça marche ? Ce capteur de graisses se prend trois fois par jour avant les repas avec un peu d’eau. C’est tout. Il réduit l’absorption des graisses alimentaires, augmente la sensation de satiété et améliore le transit intestinal. J’ai aimé le souci clairement exprimé que la prise des comprimés soit accompagnée d’une alimentation saine et d’une activité physique. Après ces explications bienvenues autour des savoureuses boulettes végétariennes de la Brasserie J5 à Montreux, mon choix est fait : je vais tester le Booster d’XL-S et tout vous dire ! Prochain épisode de mon feuilleton minceur le 21 mars.

Publié dans Mes billets gourmands | 2 commentaires