Et si on testait le Fasting ?

Ce qu’il y a de bien avec les trends est qu’ils peuvent rendre le truc le plus ancestral et barbant complètement fashion ! La preuve, le dernier truc à la mode à la case forme et minceur, c’est le…Fasting darling. Du temps de nos parents et grand-parents, on disait jeûner…Et là on prend la mesure de l’ennui. Le jeûne à la mode ? Cette chose de pénitence, cette purification des âmes par la punition des corps, cette particularité des religions monothéistes qui rime avec Kippour, Ramadan et Carême, bouak. Mais si. Sauf que le Fasting est plus malin et plus facile, car c’est une forme de jeûne intermittent. Il ne s’agit pas de se priver drastiquement et longtemps, sans boire ni manger, mais d’espacer longtemps les repas. Car la plupart des bénéfices sont obtenus à partir de 16 heures de jeûne. On profite des bienfaits reconnus du jeûne sans en subir les conséquences négatives et sur une courte durée, histoire de reposer l’organisme tout en l’allégeant. Pas de vertiges ni évanouissements au programme. 

Alterner les phases de jeûne et les repas a ceci de positif…

On met le métabolisme en mode brûleur de graisses ! On protège le foie et on réduit la masse graisseuse car le corps va utiliser celle dont il dispose déjà comme carburant. Car nous vivons à une époque où notre corps passe son temps à stocker des graisses et du sucre. C’est simple, on mange trop et trop souvent ! Pour commencer, vous pouvez prendre une collation à base de protéines et vitamines vers 16h00 ou 17h00, poulet, salade et fruits, puis vous ne mangez plus rien jusqu’au lendemain à 16h00 ou 17h00, mais vous vous hydratez comme il faut : eau minérale, thé sans sucre, tisanes, jus de citron dans de l’eau tiède le matin. En plus d’être efficace pour la perte de poids, le Fasting est excellent pour la santé : moins d’inflammations, moins de ballonnements, moins de migraines, des artères plus propres, un ventre plus plat et un teint plus clair. 

Se sentir rapidement mieux frais comme des roses !

Le Fasting permet aussi d’avoir les idées plus claires, de reprendre confiance et faire de meilleurs choix. On se libère des toxines. Et on n’est plus encombré par la nourriture, les courses, les menus, les repas à préparer, la cuisine à ranger. Et ce n’est pas contraignant : pas besoin de compter, peser, penser calories, vous choisissez quel repas repousser en prenant soin de laisser 16h à 24h entre chaque repas. Ou alors vous choisissez de ne prendre qu’un repas léger le vendredi soir, le samedi soir et le dimanche soir, ma formule préférée. Cette méthode de jeûne intermittent est facile à adopter. Je l’associe à une bouteille de Contrex par jour, du thé vert chaque fois que j’ai faim (même si très vite, au lieu d’avoir faim on se sent apaisé), et la prise du START & GO dont je vous avais parlé pour la détox, vous savez ces petites ampoules contenant un liquide 100% végétal _artichaut, bouleau, figue de Barbarie, sureau, pissenlit, raifort, cassis _ qui s’avalent d’un trait le soir. La prise idéale est d’une ampoule pendant 10 à 20 jours selon la manière dont réagit votre corps. Mais commencer ce weekend en même temps que votre Fasting va favoriser la dépuration. 

Si vous voulez en savoir plus sur cette méthode à la mode, le livre de JB Rives, 167 pages, chez Thierry Souccar Editions _ je l’ai trouvé à la fnac_se lit vite et est une mine de renseignements. L’auteur s’appuie sur son expérience personnelle et sur le résultat d’études médicales. Au fond c’est l’application de « Less is more » à notre alimentation…

Chaque fois que vous réussirez à repousser l’heure d’un repas, vous perdrez du poids sans souffrir et sans vous en rendre compte. Pas mal, non ? Le nouveau feuilleton « Arriver mince et belle à Noël »donne plein de pistes chaque vendredi pour atteindre cet objectif de légèreté  ! Et si vous n’avez encore rien fait jusqu’ici, lancez-vous en testant le Fasting avec le START & GO. Et peut-être que pour les Fêtes vous oserez porter une tenue plus scintillante, plus sexy, plus glamour, grâce à un corps et un mental plus libres et pétillants.


Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Comment résister quand on va au restaurant ?

Entre les plats du jour au bistrot du coin, les repas d’affaires, les soirées du personnel, les soirées fondues qui ont pris leur envol, les amis qui invitent au restaurant parce qu’on ne les a pas vus de toute l’année …La période devient difficile si on veut garder la ligne ! Mais après votre détox à base de START & GO, et en pleine prise du Booster, capteur de graisses qui aide pour la perte de poids, il faut passer à l’étape trucs malins ! Soyez votre meilleur(e) allié(e), peaufinez votre dialogue intérieur, vos choix, vos actes…Bref. Résistez au restaurant et sans souffrir ! Cela commence par le fait de se limiter à un seul plat. Zappez les entrées et les desserts, et choisissez le plat qui vous fait le plus envie ! Mais un seul. Evidemment, ne touchez pas au pain ni au beurre.  

Même dans un restaurant chic demandez au garçon de retirer immédiatement le pain et le beurre qui sont devant vous. Cela va vous protéger de vous-même. Le pain et le beurre sont traîtres car on les grignote à gogo en attendant d’être servi. Bonjour les calories…

Disons qu’à la case de vos envies, il y a soudain une méchante attraction pour des frites ? Que faire ? Boire immédiatement un grand verre d’eau  ! On écoute son corps, ses désirs, oui. Mais on sait aussi prendre conscience de ce qui est néfaste et on y renonce. Vous me direz « Demain, je vais chez IKEA avec les enfants et les boulettes-frites sont au programme  ! ». Peut-être pour eux…Pas pour vous. Baladez-vous avec une petite bouteille d’eau minérale à la main : à chaque envie de boulettes-frites, buvez, buvez, buvez ! En plus d’éviter une attraction fatale, vous ferez du bien à votre organisme et supporterez mieux la fatigue, la foule et les néons.

Résister, c’est faisable avec des astuces toutes simples. On ne tente pas le diable, on lève le pied sur le gras, les féculents et le sucre, et…on se lève à la fin du repas pour aller se laver les dents ! C’est tout bête et ça marche. Car on a tout de suite moins faim et surtout ça coupe l’envie de sucre en fin de repas.  Enfin, il faut distinguer la faim de l’envie de manger. Ce n’est pas la même chose. La faim répond à un besoin physiologique qu’il faut satisfaire, l’envie, elle, est émotionnelle, affective, psychologique et volatile. Si vous attendez, elle passe. Au bord de craquer ? Sortez quelques minutes du restaurant, dites que vous avez un coup de fil important à passer, respirez un grand coup, revenez, souriez. Vous êtes sauvés de vous-même, et j’espère que vous avez bien pris votre Booster avant votre seul plat plaisir. Tenez-bon, Noël est dans trois semaines !

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

C’est le moment de se traiter comme une rose !

Le compte à rebours ne va pas tarder ! Arriver mince et belle à Noël, titre de mon nouveau feuilleton du vendredi jusqu’au 21 décembre, commence à ressembler à un défi. Je me suis lancée pleine de bonne volonté mais je n’avais pas mesuré à quel point c’est difficile de mincir en hiver. C’est simple, j’ai tout le temps faim ! Et le soir quand je rentre fatiguée, j’ai encore plus faim. Sans compter que lorsque j’arrive chez moi il y a l’émission Objectif TOP CHEF sur M6…Et je me mets à cuisiner, donc manger. Après le weekend détox, la prise des ampoules 100% végétales START AND GO pour nettoyer le foie, accélérer le fonctionnement des reins et des intestins, dépurer l’organisme, je me suis pesée. Rien. Pas un seul gramme en moins et j’ai paniqué. Oui, je me sens mieux ! Oui, mon teint est plus lumineux et oui, mon ventre est plus plat. Mais l’aiguille n’a pas bougé. Et il ne me reste qu’un mois pour surprendre pendant les Fêtes. Alors, chut, en rentrant du marché, en plus de n’avoir choisi que de beaux légumes et salades, excellents pour la ligne et le teint,  je suis revenue avec une boîte de Booster,  le produit de XLS-Medical qui m’a fait perdre du poids le Printemps dernier.

Je vais prendre ce capteur de graisses avant les repas. Et j’ai choisi de tester un soin cinq étoiles pour le corps ! Le gommage hydratant à la rose du Willow Stream SPA au Montreux Palace. Ce soin de la marque anglaise Aromatherapy Associates désincruste, purifie et adoucit la peau. Mais surtout il permet de stimuler et améliorer la circulation sanguine : parfait pour évacuer les toxines.Entièrement naturel et à base de rose, il soigne le corps en douceur tout en effaçant le stress. C’est plus qu’une promesse, je peux vous le dire. Et si on se traitait comme une rose avant les Fêtes ? 

Lorsque j’arrive, rien qu’à la vue de l’épais peignoir blanc si cocooning, je me sens bien. Manger moins, bouger plus, prendre un complément comme le Booster, et faire un soin à la rose dans un SPA de luxe… En voilà un programme ! La ravissante Anaelle est aussi pro qu’adorable. Elle met en confiance, explique clairement les étapes : gommer soigneusement tout le corps avec des noyaux d’olive concassés mélangés à un gel à la rose, puis douche. Suit un enveloppement de 30 mns à base d’huile et de crème de rose. C’est riche, onctueux et parfumé. Une merveille. Pendant ce temps, elle masse le visage et la tête. Les pensées noires s’en vont et le corps fond. Anaelle m’explique qu’en plus de nous défaire des cellules mortes et de drainer, ce soin hydratant à la rose permet de mieux affronter le froid. Car il protège la peau et l’assouplit. Son prix ? CHF 165 avec en prime l’accès au sauna, hammam, piscine. Cadeau de Noël parfait et complément idéal au Booster pour arriver mince et belle à Noël.

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Oeuf cocotte mon amour !

On a tous un péché mignon ! Et il peut varier selon les saisons. Des petites obsessions culinaires irrésistibles. Des aliments, des recettes, qui nous font craquer…Inlassablement. Car on pourrait en manger tous les jours ! En hiver, j’ai un gros faible pour l’oeuf cocotte. Ceux que l’on cuisine et sert dans un ramequin ou pour faire plus joli dans une mini cocotte en fonte colorée. Non seulement c’est joli à table, mais encore l’oeuf reste bien chaud. Ceci étant dit, l’oeuf cocotte est aussi facile à réaliser que facile à rater ! 

Il y a ceux qui percent le jaune avant de le cuire au four et ceux qui ne le touchent pas. Personnellement, je ne le perce pas. J’aime le faire après cuisson avec du bon pain. Il y a ceux qui mettent du bacon dans le fond du ramequin avant de casser l’oeuf ou qui ajoutent du jambon et couvrent de Gruyère râpé. Mais diable, un oeuf cocotte n’est pas une tartiflette ! Personnellement, je l’adore à la crème, classique, gastronomique, juste parfumé avec des lamelles de parmesan. Et pour la fraîcheur, quand il sort du four, j’ajoute du persil frais ciselé ou de la ciboulette. Le bacon, le jambon et le Gruyère masquent trop le goût de l’oeuf à la crème. Car il n’y a pas d’oeuf cocotte sans crème. C’est justement ça qui est à se rouler par terre : le mariage fondant de l’oeuf et de la crème entière ! Tellement bon. Que ce soit en entrée ou en petit plat aussi rapide que délicieux. L’autre point clé est la cuisson.  

Il y a ceux qui le cuisent dans le four au bain marie et ceux qui le cuisent dans le four direct. Je fais les deux, mais au bain marie, c’est certain, le résultat est plus moelleux. Il suffit de mettre un doigt d’eau chaude dans un Pyrex, de l’enfourner, puis d’y déposer la cocotte pour cuisson. Alors justement, parlons-en de la cuisson ! 

  • Préchauffer le four à 180 degrés. S’il est neuf et qu’il chauffe vite à 160 degrés. Au bout de 15 mns, déposer un plat à gratin avec un ou deux doigts d’eau chaude.
  • Beurrer le fond du ramequin ou de la mini cocotte en fonte
  • Déposer deux cuillers à soupe rases de crème entière
  • Saupoudrer de noix de muscade (facultatif)
  • Déposer du Parmesan en fines lamelles – une grosse pincée pour un oeuf.
  • Casser délicatement l’oeuf au-dessus de la préparation
  • Saler, poivrer
  • Mettre au four 10 à 12 mns. Soit cuire à bain marie dans le plat à gratin et si vous avez occulté cette étape, vous le mettez tel quel. Il risque juste d’être plus sec.
  • Sortir l’oeuf cocotte, ciseler de la ciboulette par-dessus, servir.
  • Indispensable : un excellent pain et un excellent verre de vin rouge !

Bon appétit !

Publié dans Mes assiettes faciles | 2 commentaires

La ligne, c’est d’abord une bonne détox !

Bonne nouvelle pour tous les gourmands et fous de cuisine ! La ligne ce n’est pas forcément un régime draconien, ni calculer. La ligne, c’est surtout du bon sens, une bonne hygiène quotidienne et faire du bien à son corps. Comment ? En commençant par de nouvelles habitudes et une bonne détox ! Et cela peut se faire sur un weekend …Soyons honnêtes : c’est le délai minimum. Mais puisque nous sommes vendredi, c’est parfait pour commencer : épurer, alléger, nettoyer. Les organes, comme nous, ont besoin de repos. Or nos vies et nos alimentations excessives les sollicitent en permanence. Résultat ? Un beau matin, à 40 ans ou 50 ans, on se réveille avec des douleurs, des indigestions et du surpoids. Nos vies sont assez compliquées comme ça, non ? Et si au lieu d’attendre le Printemps pour se précipiter sur le premier régime venu, on mettait au point un programme bien-être et cuisine légère pour arriver mince et belle à Noël ? Joli cadeau, non ? Pour nos proches, pour notre chéri, qui vont nous dire « Tu as fais quoi ? Tu es en pleine forme ? », pour les enfants qui diront « Comme tu es belle maman ! », et surtout pour soi.

On se lance ? La formule est connue et archiconnue : bouger plus et manger moins. Et boire beaucoup d’eau ! C’est tellement simple…qu’on ne le fait pas. Le fitness vous barbe, pas envie d’avoir les cheveux mouillés après la piscine, courir et respirer les gaz des voitures, non merci ? Alors achetez ou louez un vélo d’appartement ! Idéal pour les jambes, le ventre, la perte de calories et le coeur. Le matin, commencez votre détox par un jus de citron frais ou ajouté à de l’eau tiède, bu à jeun. Le citron a de multiples vertus :

  1. Il aide à la digestion et la détoxification.
  2. Il augmente l’apport en vitamine C qui fortifie l’organisme.
  3. Il rajeunit la peau !
  4. Il booste l’énergie et l’humeur.

Alors pourquoi se priver ? Et si vous l’utilisez en gargarismes avant de le boire, le jus de citron va aussi désinfecter et protéger votre gorge des agressions et des microbes. Boire un jus de citron pressé frais ou mélangé à de l’eau tiède au réveil est une habitude détox facile à prendre. Enchaînez ensuite avec 20 mns de vélo (le minimum syndical). Oui, tous les matins ! Allez, vous êtes courageux. 

A A midi, oubliez viandes, charcuteries, fromages, pain et desserts. Nous sommes vendredi, c’est le jour du poisson ! Au four, à la plancha, à la vapeur, il vous apportera ses multiples bienfaits. Pensez-y. Au restaurant aussi, à la place du menu du jour, privilégiez une assiette à base de poisson. Les St-Jacques sont de saison et délicieuses ! Vous n’aurez pas l’impression d’être au régime. Pour un vrai weekend détox, il faut aussi oublier le vin : boire une bouteille de Contrex ou de Vichy Célestins pour nettoyer le foie. Il faudrait même remplacer chaque repas par des soupes maison ! Alléger est bon pour le corps, les organes, le moral et la santé.

Pour une détox facile et sûre, il existe un nouveau produit végétal. Je viens de le tester : c’est le START & GO de XL-S medical !  Ce n’est pas un produit chimique, je tiens à le souligner. Il est aussi naturel que son goût prononcé de fruits secs. C’est un complément alimentaire simple à prendre, une fois par jour. Il se présente sous la forme de petites ampoules à boire d’un coup, comme un shot _ d’où le nom. Leur contenu est parfaitement rassurant : artichaut, bouleau, figue de barbarie, sureau, pissenlit, raifort, cassis. Il nettoie le foie, fait travailler les reins et les intestins. A l’arrivée, on dégonfle et le teint est plus clair. Chaque organisme a son temps de réaction, il y a ceux qui verront un résultat en 10 jours d’autres en 20 jours. Alors bonne détox !

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Et si on décidait d’arriver mince et belle à Noël ?

Les bikinis, les paréos, les tomates-mozzarella sont loin, si loin. Pourtant, après un été indien tropical, on a toujours l’impression de pouvoir aller piquer une tête après le boulot. Chimère. Les pulls, les écharpes, et les menus riches sont de retour ! Par exemple, on a retrouvé les brunchs du dimanche et leurs buffets généreux, à la maison, au bistrot ou dans les Palaces. Charcuteries, fromages, ramequins, tartes salées ou sucrées, brioches, pains et confiture à volonté. Oui, les buffets ont pris leurs marques dans nos vies et on s’en donne à coeur joie après les stress et les contrariétés de la semaine. Même dans ces lieux de remise en forme que sont les centres thermaux, après avoir nagé, barboté, transpiré, on nous tente avec de magnifiques buffets!

Mental d’acier bienvenu ! Car il est difficile de gérer les quantités et les calories face à de telles tentations. Et succomber serait aller à l’encontre des efforts à peine consentis pour notre bien-être et notre santé. Sans compter qu’après avoir dûment sué au bain turc et être passé à la douche glacée, on a vite une faim gargantuesque. Alors c’est « Ne regarde pas ! ». Tout ça pour dire qu’avec l’hiver qui arrive, il est difficile de résister à la nourriture, aux plats réconfortants et copieux, aux gratins, aux sauces, aux spécialités du terroir, aux saucissons vaudois et autres magrets … Rien que du gras, qui n’est ni l’ami de la ligne, ni celui des artères.

Résultat ? Les kilos s’accumulent. Puis vient Noël ! Déjà que la période n’est pas simple affectivement, nerveusement et financièrement, on compense avec les repas des Fêtes et on se réveille au mois de mars avec 5 à 8 kilos de trop. 

Vous venez peut-être (comme moi) de hurler, genre cri tribal, à la découverte de votre poids sur la balance alors que vous étiez si fiers (comme moi) de votre poids de forme retrouvé au Printemps. Après avoir basculé dans un surpoids difficile que j’avais réussi à maîtriser grâce à XL-S Booster et une nouvelle discipline, je ne suis pas contente d’avoir à nouveau passé la barre des 60 kilos ! (Sachant que le poids est proportionnel à la taille et l’ossature). Oui, je suis gourmande, mais je n’ai pas envie d’être une victime. Vous non plus ?

Marre de vous cacher sous un pull XL devant la cheminée du chalet ? Envie de surprendre vos proches et votre chéri avec votre ligne et votre éclat à Noël ? D’enfiler la petite robe de vos rêves, de vivre une fin d’année bien dans votre peau ? Et d’y arriver sans (trop) rouspéter ni (trop) vous priver ? Et surtout d’atteindre votre objectif en souriant grâce à des trucs efficaces et simples à appliquer ? Alors, je vous invite à suivre mon nouveau feuilleton chaque vendredi : « Arriver mince et belle à Noël ! »

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Lunch Nespresso à la Table d’Edgard !

La rentrée bat son plein avec son bal d’invitations qui ne se refusent pas ! Comme celle de Nespresso au Lausanne Palace pour découvrir le menu imaginé par le Chef étoilé Edgard Bovier – 1 étoile Michelin et 18 points Gault&Millau – pour la 6ème édition des Nespresso Gourmet weeks . La manifestation se tiendra du 4 au 25 novembre 2018 dans 26 restaurants gastronomiques en Suisse.  La première version du menu du Chef est dévoilée à des blogueuses triées sur le volet à la Table d’Edgardwhat else ?  A l’arrivée, cela donne des filles chics et jolies, Valentina, Morgane, Heddi, Véronique, Sandrine, Annina, des potins et des rires, et surtout un moment merveilleusement gourmand conçu autour du thème du café. Celui-ci vient en contrepoint délicat de créations culinaires alliant la rigueur horlogère à l’exubérance latine. Ce mariage paradoxal est la marque de fabrique du Chef Edgard Bovier : homme de la montagne amoureux fou de la Méditerranée qui dirige les brigades du Lausanne Palace depuis 2004. La passion du valaisan pour les saveurs du Sud donne un pétillement joyeux dans l’assiette (et les yeux). Pour preuve, voici quel était ce menu spécial :

En entrée, des St-Jacques et un carpaccio de figues finement rôtis aux notes poivrées. Un résultat coulant, soyeux, un mariage exquis. Pour le plat principal, la pintade la plus fondante de Suisse (mais si !) avec des gnocchi et surtout un sublime chou de Bruxelles farci et son foie gras. Ce plat principal est servi avec une sauce au café Kilimanjaro grand cru… A chaque bouchée on se demande : comment il fait ! En dessert, un parfait glacé aussi au Kilimandjaro, parfumé à l’anis, suivi d’une dégustation de cafés et chocolats du Chef aux arômes particuliers : à huile d’olive (mais si !) et à la ganache citron. Et voici comment ce menu exceptionnel découvert en primeur va être finalisé pour le public qui pourra le déguster uniquement à midi à la Table d’Edgard pendant les Nespresso Gourmet weeks :

Noix de St-Jacques à la fleur de sel de Guérande, fines tranches de figues en vinaigrette de balsamique de Modène et huile au café Fortissio Lungo

Suprême de pintadeau fermier, trévise grillée, rôtie d’abats et café Exclusive Sélection Nepal Lamjung

Soufflé au chocolat 85% et café, crème glacée au café Roma

Irrésistible, non ?

Envie de vivre et découvrir ces repas particuliers ?

Les Nespresso Gourmet Weeks marient la haute gastronomie suisse à des cafés d’exception. Pour cette 6ème édition, 26 Chefs réputés en Suisse se sont inspirés des cafés Nespresso pour offrir à leurs convives un événement culinaire unique. Car chacun a conçu un menu gastronomique spécialement pour cette occasion.

  • Dates :  4 novembre au 25 novembre 2018
  • Prix :  CHF 70 pour un repas de midi et CHF 120 pour un repas du soir par personne (cafés Nespresso compris, hors vins et boissons).
  • Réservations :  directement auprès du restaurant choisi en précisant que vous venez pour  le menu Nespresso Gourmet Weeks.

Bon appétit !

Publié dans Les Chefs, mes héros | Laisser un commentaire

Il est temps de lever les voiles !

Mais oui, il est temps de changer d’air, de rythme, d’habitudes, d’alimentation. Il est temps de profiter de l‘été qui rime avec liberté et légèreté ! Temps béni. Temps rêvé. Temps nécessaire. La vie est belle dit mon panier pour aller au marché…Elle l’est encore plus quand je choisis de simplifier mes menus et ne revenir qu’avec deux kilos d’abricots. Voilà un fruit estival aux multiples bienfaits, qui permet des tas de recettes rapides, originales et craquantes. Peu calorique, l’abricot est riche en potassium, magnésium, fer et vitamine A. Il donne de la résistance, une belle peau, et facilite le bronzage. Son huile est utilisée en cosmétique car elle est tonifiante et régénérante. Alors en plus d’en croquer, pensez à votre huile d’abricot pour la peau en vacances ! Elle saura également protéger vos cheveux sous le soleil.

L’été est vraiment la saison des fruits parfaits ! Il n’y a pas que les abricots : les pêches, les melons, la pastèques vous tendent aussi les bras. Faites le plein de vitamines ! De plus, ces fruits sont magnifiques en salade :

  • Les abricots dénoyautés, coupés en quartiers avec de la féta, de l’huile d’olive, du citron et plein de feuilles de menthe ciselées sont un délice !
  • Les pêches en carpaccio, coupées ultra-fines à la mandoline, avec un filet d’huile d’olive, une pincée de sel de Guérande, du poivre blanc et beaucoup de basilic, font une entrée estivale irrésistible.
  • Les pêches sont aussi craquantes avec de la chair de crabe et du basilic ! Pour cette version de salade plus sophistiquée, je prépare une vinaigrette à base de citron vert, demi-orange pressée, vinaigre balsamique blanc, huile d’olive, sel et poivre.
  • Les pêches et le melon, coupés en cubes, avec des crevettes et de l’aneth, sauront surprendre et séduire vos invités servis dans un joli bol coloré.
  • Les pastèques sont délicieuses pour accompagner des grillades bien épicées, à la place des tomates, et magnifiques en jus frais avec de la menthe ou du citron vert.


Autant d’aliments délicieux et sains qui permettent de retrouver la ligne tout en apportant du plaisir. L’été, il est aisé d’alléger son alimentation et beaucoup de personnes mincissent plus facilement. On bouge également plus aussi, et ça aide ! Pour le coup de pouce sérieux, si vous avez cumulé les kilos, il y a bien sûr la prise de XL-S Booster, qui peut s’utiliser de deux manières : pour la perte de poids ou pour maintenir sa ligne. Et si vous avez déjà fait le traitement et perdu entre 5 et 10 kilos, vous pourrez avoir une boîte avec vous en vacances pour faire face aux éventuels excès. Car ce capteur de graisses malin aide vraiment : son action est immédiate, son efficacité optimisée, et il n’y a pas d’effets secondaires. Pratique, non ?

Enfin, l’été bouscule tout sur son passage, pas que les menus et les envies, mais aussi la routine, le stress, les chagrins, et les soucis. Il est temps de ranger les contraintes : de lever les voiles au propre comme au figuré…Troquer les escarpins pour les baskets, afficher un grand sourire même si on a envie de pleurer de fatigue, et se dire qu’il est temps de ne penser qu’à sa forme, son bien-être, de calmer le tempo et se souvenir que la vie passe vite, trop vite. … La rentrée saura nous happer. Puis l’automne, puis l’hiver, puis Noël. Au secours. Alors saisissez l’instant présent, saisissez l’été !

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

L’été rime avec liberté, légèreté et beauté !

Vous l’avez attendu, voulu, rêvé ? Il est là, l’été ! La saison des terrasses, des grillades, des tomates-mozzarella, des melons-Parme, du pesto maison, du Prosecco, du Rosé, des Mojitos, des vacances, des piscines et de la plage. L’été, c’est du bonheur dans l’assiette, dans la tête, et le corps est à la fête… Oups, vous n’avez pas encore perdu les kilos de l’hiver ? Il existe de multiples régimes, mais le plus important est de bien le choisir. Ce que j’ai fait déjà au Printemps, quand je me suis mise en piste pour trouver mon booster minceur. Ensuite, mincir, c’est de la volonté et de nouvelles habitudes, alimentaires et quotidiennes. Ce qui m’a permis d’élaborer mes trucs pour tenir.  Si vous n’avez pas eu le temps de préparer votre été, il n’est pas trop tard.  Vous pouvez choisir une formule express, celle à base de gaspachos vous permettra d’alléger votre organisme sur un long weekend ou cinq jours. Et je ne me prive pas d’aller au marché. Tant mieux, car j’adore ça ! Rien de tel que les produits locaux, les produits de saison, frais et colorés, pour illuminer nos menus.

Mais retrouver sa ligne, c’est aussi construire une meilleure relation avec soi. Oubliez la colère et la culpabilité. Vous ne vous aimez plus ? Au lieu d’avoir un dialogue intérieur négatif, au lieu de vous dénigrer face au miroir, faites la paix. Regardez votre corps et dites-lui : « Merci de m’avoir supporté pendant toutes ces années, désolé-e de ce que je t’ai fait subir, promis, je m’occupe de toi ! ». 

Mon expérience avec XL-S Booster a changé ma relation avec mon corps. Lorsque j’ai décidé de tester ce produit, je suis passée du scepticisme à la curiosité, puis à la surprise. Car j’avais besoin d’un vrai changement et je l’ai eu. C’est comme si j’avais ouvert une fenêtre dans ma vie et fait entrer une nouvelle dynamique. Tout est devenu plus joyeux, facile, et mon alimentation est meilleure.

Résultat ? Pour fêter l’arrivée de l’été, pour la première fois, je me suis offert une virée maillots chez…Calzedonia. La marque italienne propose une collection variée, féminine et sexy ! J’en suis revenue avec une récompense : un haut taille M et un bas taille…S.

Après cette jolie surprise, qui a valorisé mes efforts, je suis d’autant plus motivée à vivre l’été sur le mode zen. Le moment est venu de lâcher prise, de tourner la page du stress, de quitter le mode guerrier pour profiter de cette saison magique. 

Si vous habitez en Suisse, le  Léman offre de multiples piscines et plages qui vous permettront de décompresser. On croit toujours qu’on doit partir loin pour être heureux, alors qu’il suffit de regarder autour de soi. Entre midi et deux heures, au lieu de rester enfermé à la cafeteria de votre entreprise ou dans un bistrot en ville, filez au bord de l’eau. Pas le temps de vous baigner ? Pas grave, on vit aussi avec les yeux…

 

 

Faire régime et retrouver sa ligne, d’accord, améliorer la qualité de ses repas, évidemment, mais aussi respirer, bouger, marcher, nager. L’été est le moment de penser à sa forme et sa beauté. 

 

 

Au lieu de claquer des centaines de francs pendant les soldes pour des fringues que vous ne mettrez jamais, prenez rendez-vous pour un massage relaxant, laissez partir les tensions nerveuses, au lieu d’acheter un aspirateur de plus uniquement parce que le rabais est canon, optez pour une nouvelle palette de maquillage complète, teint, yeux, lèvres: avec le soleil, Guerlain, reste imbattable. C’est cher ? Oui, mais plus besoin de se fatiguer pour assortir les couleurs, le travail a été fait pour nous par des pros. Leur Terracotta est le plus célèbre soleil en poudre du monde. Vous ne regretterez pas les CHF 69.- dépensés. On vous dira : « Tu es partie en vacances ? »…Et ça vous fera sourire. Vous dégagerez du positif et recevrez du positif. L’été, c’est ça, une énergie qui favorise les échanges, la bonne humeur, et la légèreté. Alors bel été à vous !

 

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Du yoga, des légumes, des fleurs et de la douceur !

Les aliments sont source d’émotions ! Alors invitons la douceur et la sérénité dans nos assiettes… Après avoir opté pour la formule gaspachos associée à la prise de XL-S Booster pour faire décoller rapidement deux kilos, aujourd’hui on fait le lien entre nourriture et mental ! C’est un livre, le Yoga Cook Book de Garlone Bardel paru chez ULMER, qui m’a fait comprendre qu’il est possible de ralentir le rythme et…mincir. Après lecture, j’ai su quelle serait ma prochaine formule de remise en forme : je l’ai griffonnée sur un post-it comme une bonne idée qu’on ne veut pas perdre !

Ce livre est parfait pour apporter de la zénitude à nos vies citadines survoltées tout en prenant soin de soi. Car c’est plus qu’un livre de cuisine, c’est un guide de bien-être. Le surpoids est souvent lié au stress et aux angoisses ! Alors invitons la douceur, respirons, et préparons l’été comme si nous étions au bord d’une plage de rêve…

Dans ce livre magique et réconfortant, il y a 108 recettes faciles pour chaque saison. Il invite à concevoir la nourriture autrement, à respecter son corps et sa santé. Au fil des pages, en plus d’un voyage pratique au coeur du yoga, on découvre une philosophie qui sait s’exprimer avec naturel et simplicité. Le Yoga nourrit l’esprit ? Une alimentation bien choisie aussi. Les recettes présentées sont souvent originales, toujours appétissantes et riches d’infos. En effet, les vertus et bienfaits des ingrédients sont expliqués. Par exemple, on découvre que le brocoli est plein de chlorophylle qui va stimuler l’énergie située dans la région de la poitrine, allant du nombril à la gorge. C’est la force qui fait pénétrer l’air dans le corps et régule les battements du coeur !

J’ai craqué pour plein de recettes du Yoga Cook Book, comme la salade de pommes de terre rattes, herbes et citron, avec plein de persil plat, menthe et aneth ; l’écrasé de petits pois frais, menthe fraîche, jus de citron et burrata, le fromage italien si moelleux ; la salade tiède de brocolis et feta aux amandes, coriandre et cumin. Impossible de toutes les citer. Mais je ne résiste pas à vous donner mon coup de coeur, surtout si les desserts vous manquent pour cause de régime : des crêpes à l’eau de rose et fenouil !

 

La rose a pour vertu d’apaiser le mental et ses surcharges émotionnelles tout en reliant à des niveaux de conscience subtils. 

Mieux, cette recette  peut s’adopter au petit-déjeuner, au goûter, en en-cas et fera oublier les desserts dont nous privent les régimes ! Sans oeuf et à base de farine demi-complète, en plus d’avoir le mérite d’être saine et douce, est ultra-facile.

Les ingrédients :

  • 200 g de farine de blé ancienne ou demi-complète
  • 2 cuillers à soupe de sucre complet
  • 1 cuiller à café de fenouil en poudre
  • 1/2 cuiller à café de grains de cardamome concassés
  • 50 cl de lait de chèvre ou brebis 
  • 1 cuiller à soupe généreuse d’eau de rose
  • 1 pincée de sel de mer non raffiné
  • Pour la cuisson, utilisez du beurre clarifié.

La préparation :

Mettre la farine, le sucre, le fenouil en poudre, la cardamome, et la pincée de sel dans un saladier. Mélanger.

Ajouter un filet de lait en continu et remuer d’abord doucement, ensuite avec un fouet à la main. Puis, ajouter l’eau de rose.

Laisser reposer cette pâte pendant 1h.

Ensuite, on procède comme pour les crêpes traditionnelles, en déposant une louche de cette préparation dans une poêle chaude au fond de laquelle vous aurez mis le beurre clarifié en quantités discrètes.

Cuire les crêpes environ 2 mns de chaque côté. Et déguster !

Ce livre rappelle également les conditions idéales pour des repas en conscience, qui ne troublent ni le corps ni l’esprit. Par exemple, le fait de manger assis, à table, au calme, dans un endroit agréable, en évitant de faire autre chose en même temps, le fait de mâcher lentement, de boire avant ou après le repas pour éviter de diluer les enzymes digestives. En cas de soif, il est suggéré de boire des petites gorgées…d’eau chaude ! Enfin, il faut s’arrêter de manger avant d’avoir l’estomac plein et marcher après les repas : des bases connues de tous qu’on oublie dans notre vie où l’on cumule iPhone, ordi, et dossiers !

 

Photos par Shadya et Pixabay LDD

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire