Soins d’experts et pâtes gourmandes !

Dans une société où on associe trop facilement succès et rapidité, on oublie que le temps reste le maître en termes de résultats : il faut le laisser oeuvrer. Le Printemps est là, vous avez entre 5 et 10 kilos de trop, le moral dans les chaussettes et des questions plein la tête : « Est-ce que ce régime fonctionne mieux que celui-là ? Et XL-S medical, ça marche ou pas ? Et les soins minceur en institut ? Comment perdre du poids facilement ? Et l’âge empêche-t-il de mincir ? ». Stop. D’abord, atteindre un objectif minceur est possible à tout moment de son existence, sauf problèmes de santé. Alors comment allez-vous ? C’est la première question à vous poser. Vous allez très bien ? Formidable ! A partir de là, tous les miracles sont possibles comme perdre du poids et se récompenser avec des Fettuccine aux noix de St-Jacques à l’huile de truffe blanche ! C’est important de se récompenser car cela entretient la motivation. Appétissantes, non ?

Ces Fettuccine étaient ma récompense après un mois de régime, qui a d’abord été une mise à plat et une révision de mes habitudes alimentaires. Car un régime réussi passe par un rééquilibrage alimentaire, par l’identification de nos erreurs, et la suppression des apports énergétiques et caloriques excessifs – sucres, pâtisseries, brioches, croissants, pain, beurre, fromages, crème, vin rouge. Pour y arriver, j’ai tout noté dans mon cahier minceur ! Mes petites victoires et mes échecs (même si c’est normal de craquer pour une pizza si cela n’arrive qu’une ou deux fois), mon poids de départ, mes mensurations, la progression de mon bien-être. Pour démarrer, ces points comptent plus que les kilos sur la balance. Alors pour vous mettre en appétit et vous motiver, je vous donne d’abord ma recette. Ensuite, je continue de vous raconter mon premier mois de régime avec XL-S medical Forte 5. Je sais, que je puisse me récompenser avec ces pâtes généreuses vous surprend…Pourtant, les premiers effets se font sentir : moins de joues, une taille qui se creuse gentiment, un ventre plus plat.

Ingrédients par personne : 120 gr. de fettuccine ou si vous préférez 4 à 5 nids de pâtes, 3 noix de St-Jacques, beurre à la fleur de sel, beaucoup de basilic frais ciselé, et un filet d’huile d’olive à la truffe blanche. C’est tout !

  • Cuire les 4 à 5 nids de fettuccine dans de l’eau bouillante salée. Pendant ce temps, mettre à chauffer une poêle à température moyenne, ajouter deux grosses noix (env. 2 cuillers à soupe) de beurre à la fleur de sel (il va donner un goût magnifique sans avoir besoin de saler ni d’ajouter quoique ce soit), faire fondre.
  • Vers la fin de cuisson des fettuccine, snacker les noix de St-Jacques, toujours à température moyenne, et réserver.
  • Egoutter les pâtes, ciseler dessus beaucoup de basilic frais et parfumé, ajouter un filet d’huile d’olive à la truffe blanche, mélanger.
  • Les noix de St-Jacques sont prêtes, déposer sur les pâtes et servir ! C’est tout, et c’est magique. Oui, cette recette toute simple est fine et gourmande. Pas d’entrée, pas de dessert, pas de vin rouge et vous aurez dégusté des pâtes sublimes en plein régime !

Bon, je suis au régime depuis un mois, j’ai mon cahier minceur pour tout noter jour après jour, j’ai mis à plat mon alimentation, vidé et nettoyé mon frigo, je prends mon Forte 5 et je me balade avec ma liste d’aliments permis dans mon panier ! Avec tout ça, il fallait bien une escale en institut, et j’ai choisi de tester le soin Expert Minceur de Clarins !

Ouf, mon esthéticienne, Rita, est une jeune femme de 36 ans, dynamique, souriante, et…gourmande. Je me sens moins seule lorsque je lui parle de Chorizo et Chardonnay pour l’apéro…Car elle me comprend ! Très professionnelle, elle m’explique toutes les étapes du soin Expert minceur et me décrit le cocktail qu’elle va réaliser, composé de l’Huile anti-eau, affinante et drainante, à base d’huiles essentielles, un grand classique de la marque, de la crème anti-rondeurs Masvelt à base de coquelicot, et du Body Fit, un fluide frais qui lisse, raffermit et lifte. Je suis épatée…Non seulement le parfum des produits est délicieux, mais on sent tout de suite l’efficacité. D’abord, les manoeuvres sont ciblées : il ne s’agit pas juste d’étaler des produits sur un corps dodu ! La peau est stimulée, la circulation sanguine activée. Evidemment, l’idéal serait de faire un massage minceur par semaine pendant le mois et les trois mois de régime. Car on ne mincit pas uniquement avec les soins tout comme on ne mincit pas uniquement avec la prise de gélules ! C’est un tout.

Chez Clarins comme chez XLS-medical, on insiste sur l’importance d’associer les produits ciblés au sport et à l’alimentation. Inutile d’avoir recours à des soins d’experts si vous avalez du saumon fumé avec des toasts beurrés en entrée, suivi d’une raclette et d’un gâteau au chocolat ! Ce qu’il y a de bien quand on prend un produit pour réduire la masse graisseuse est que cela rend plus conscient, plus responsable, et pousse à faire d’autres choses pour soi, comme ce soin du corps amincissant que j’ai testé en institut. En sortant de là, en plus d’être plus détendue et tonique, je sais que je vais m’accrocher à mes nouvelles habitudes : les séances en salle de gym, à base de cardio et de gainage, mais aussi la liste d’aliments permis que j’ai sur moi lorsque je fais les courses.

Ma liste d’aliments permis :

Salades, tomates, céleri branche, champignons, basilic, persil, ciboulette, aneth, les herbes aromatiques en général pour tout assaisonner et tout sublimer, que les aliments soient crus ou cuits, aubergines, asperges (blanches et vertes), légumes à profusion, brocolis, chou-fleurs, courgettes, endives, épinards, fenouils, oignons (blancs, rouges, mais aussi jeunes oignons avec les tiges), poivrons, radis, amandes, noix, noisettes, dattes, avocats, melons, pommes, oranges, citrons, limettes, poulet, poissons (même le saumon fumé, le thon et les crevettes), quinoa, millet, lentilles, pois chiches, tagliatelle aux épinards et pâtes complètes…Mais si tout ça ! Et vous pouvez en faire des recettes saines et variées avec tous ces aliments, sans vous ennuyer ou avoir le sentiment de vous priver.

Comme au bout d’un mois, du 8 mars au 8 avril, j’ai perdu des joues, j’ai laissé Rita m’offrir un maquillage pour mon anniversaire ! Car commencer à se sentir mieux dans son corps donne le moral et plein d’envies positives, comme donner une meilleure image de soi. Alors à bientôt pour découvrir ma nouvelle tenue…Taille 36.

Prix et commande des produits amincissants XLS-medical sur leur site

Prix et commande des produits amincissants Clarins sur leur site

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Croquantes et craquantes, les assiettes du Printemps !

Depuis le 8 mars, Journée de la femme, j’ai entamé mon nouveau régime de Printemps ! Pourquoi est-il différent de celui que j’avais adopté en 2018 lorsque j’avais découvert et adopté mon Booster minceur ? Parce que je suis passée par la case phénomène yo-yo, celui qu’on redoute, qui fait à nouveau exploser les kilos et la balance et nous fiche le moral à plat. Alors, bonne et mauvaise nouvelle (tiens, je l’annonce en gras) : nous sommes responsables ! Sauf maladie médicalement reconnue et contraignante, si on ressemble à un ballon, c’est parce qu’on oublie ce principe de base incontournable : bouger plus et manger moins ! C’est par là qu’il faut commencer.

Si on veut des résultats sérieux, il faut s’observer, constater, adapter, améliorer. Pas se culpabiliser ! Ce qui veut dire que le démarrage d’un régime sain et sérieux peut être compliqué et lent…Car pour réussir un régime, il ne s’agit pas de sombrer dans le premier truc « à la mode », de faire « comme les stars » et autres sornettes. Non, il s’agit d’être honnête et se corriger : avaler tout le chorizo à l’apéro, c’est très bon… Mais risqué.

Oublier sucre, biscuits, gâteaux, pâtisseries, croissants, pains, pizzas, sauces, viandes rouges, charcuteries, chips, frites et fromages est un apprentissage. Il faut trouver des alternatives ! Par exemple, redécouvrir les trésors de Dame Nature ! Créer des assiettes croquantes et craquantes, mélanger les produits frais et les fruits secs. Soyez créatifs, osez, vous en oublierez que vous renoncez à des tas d’aliments réconfortants…et gras. Jouez avec les textures et les couleurs ! Allez au marché et suivez votre inspiration. Ce qui est chouette, c’est que les produits frais aiment l’audace.

Une endive rouge et une sucrine avec une branche de céleri, le tout émincé, avec des cerneaux de noix, de l’huile de noix, beaucoup de coriandre fraîche, sel et poivre, c’est original, facile et délicieux. Pour varier les plaisirs, vous pouvez ajouter une pomme verte coupée en fines lamelles. Pensez aussi au gingembre râpé, sublime et vitaminé. Quand on troque les rayons charcuterie, fromages et boulangerie de nos supérettes pour le marché en plein air, les résultats se font sentir à plein de niveaux – ligne, peau, et moral. On estime qu’il faut compter 10 jours pour qu’une nouvelle habitude s’installe, alors courage et n’oubliez pas votre XLS- medical Forte 5 après chaque repas ! Et beaucoup d’eau : idéalement 2 litres par jour et en tout cas la bouteille complète de Vittel ou Contrex (1,5 l). Autre idée croquante et craquante : les fèves de Sicile avec des pointes d’asperges vertes à peine blanchies quelques minutes dans de l’eau bouillante salée, pour justement conserver le croquant, assaisonnées avec beaucoup d’aneth frais ciselé, le jus d’un citron vert, de l’huile d’olive, des cerneaux de noix (j’en mets partout pour les oligo-éléments, la vitamine E, et la mâche car être au régime ne veut pas dire abandonner le plaisir de croquer) et si vous ajoutez du saumon fumé en lamelles, cette assiette saine et gourmande vous fera oublier veaux, vaches, cochons et … fromages.

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Et si on se lançait forte dans la reconquête de notre ligne ?

Amateurs de gratins, dauphinois et autres (j’adore, je sais, c’est mal), lasagne, tortelloni, pizza, apéros avec planchette de charcuterie, quand l’heure du régime printanier arrive, c’est cauchemardesque. Et pas que sur le pèse-personne ! La culpabilité nous mine, la colère nous secoue, la tristesse nous abat et on se débat contre notre gras, car nous sommes conscients…Si, si ! Oui, les Carbonara c’est mal, oui, le p’tit dej’ continental avec oeufs brouillés, bacon, brioches, toasts, beurre et confiture, c’est aussi mal. Et on se réveille avec 7 kilos de trop à la fin de l’hiver. Battons notre coulpe ! C’est vrai quoi, on n’a jamais vu un végétarien en surpoids. Et nous n’avons pas d’excuses : nous lisons assez de magazines dans les trains, trams et autres salles d’attente de dentistes et coiffeurs pour savoir que bien manger, c’est avoir une silhouette svelte, c’est oublier les médocs pour le cholestérol et se réveiller à 50+ mince comme Cristina Cordula.

Sans parler de ces gourous qui nous expliquent à coup de best-sellers que changer son corps, c’est changer sa vie. Alors on fait quoi ? On pleurniche ou on attaque ?

Depuis, le 8 mars, journée de la femme, je revois mon alimentation. Ce qui ne m’empêche pas un verre de Sancerre ou de Rosé sur les premières terrasses ensoleillées. Mais un verre seulement. Car modération est mère de mon futur taille 36 chez Claudie Pierlot… Sérieusement, évacuer le surpoids, le gras, la cellulite, les toxines, c’est franchement plus sain. Le problème est de s’y mettre. Mais c’est possible, comme les gens qui fument et un beau matin arrêtent d’un coup, ou le type qui sort de chez lui pour une course et ne revient plus jamais (oui, ça arrive). Par exemple, je me suis mise à la gym parce que je ne reconnais plus mon ventre. Et quand on se retrouve avec le ventre de quelqu’un d’autre, on ne peut laisser la chose squatter indûment notre corps. Donc gym. En plus ma nouvelle personal trainer (qui ne veut pas de pub) me cravache comme une mule grecque et elle a raison. Car notre corps est plein de ressources ! Alors inutile d’invoquer l’âge, les soucis, le stress ou la fatigue, pour ne pas faire d’efforts : on bouge.

Voilà, je vous ai parlé de gym et personal trainer et vous avez envie de sombrer dans un paquet de chips. Tenez-bon !

Si je vais au restaurant le midi, c’est crudités et pour le dip, je demande du Philadelphia avec des fines herbes ou de la ciboulette, car il faut bannir les sauces industrielles trop sucrées et caloriques. Le soir, c’est juste un poisson sans entrée, ni pain, ni dessert. Et à la maison, c’est plein de recettes à base de légumes et produits de saison. En ce moment, je fais une razzia sur les champignons de Paris, blancs ou bruns : en salade avec beaucoup de jus de citron et des fines herbes, ou sautés avec des jeunes oignons, du céleri branche et de la ciboulette émincés, un filet d’huile d’olive, sel, poivre, ou encore au grill avec une saucisse de veau. Certes, pas tous les jours la saucisse de veau ! Mais une fois par mois pourquoi pas ? Car si un régime sérieux élimine la viande rouge et les graisses, la viande blanche est admise à petites doses…

Un régime qui fonctionne, c’est une analyse et un plan d’action. Quels sont vos excès, quelles sont vos faiblesses ? Le sucre ou les fromages ? Trop de pain et trop de pâtes ?

En répondant honnêtement à ces questions simples, vous faites le premier pas. Et puis, il y a le bon sens élémentaire : on sait tous que pommes, bananes et noix, c’est mieux que Paris-Brest, brioches et autres sablés. Pour ne pas vous prendre la tête, optez pour le cahier minceur (je vous ai montré le mien).En période de démarrage, en notant chaque jour ce que vous mangez, cela va vous aider à comprendre vos habitudes, bonnes et mauvaises, à repérer vos déséquilibres. Et puis c’est une façon de voir les progrès de manière concrète et ça fait du bien. Car au fur et à mesure que vous prenez conscience de votre alimentation, vous la corrigez et faites vos courses, vos choix, vos repas, autrement. Petit truc perso : quand je débute un régime de Printemps, je vide complètement le frigo. Cela me rend attentive à ce que j’y mets, donc à ce que je mets dans mon corps. Et puis, il y a les coups de pouce malins, les produits mis au point par les pros pour nous aider, nous soutenir, comme les capteurs de graisse végétaux. En 2018, j’avais testé le Booster de XL-S medical, inspirée par la pub avec Elodie Gossuin.

Et ce Printemps 2019, je vais tester le Forte 5. D’abord, j’aime le nom ! Il convient à mon état d’esprit actuel, à mon envie de tout réussir plus fort, et au titre de ce nouveau feuilleton forme et minceur : « Mon Printemps Fortissimo ». Comme j’ai été victime d’un effet yo-yo après le succès de ma première perte de poids importante, j’ai envie de résultats solides cette année. Cette fois, en plus d’un résultat visible, je cherche une stabilité. Car c’est décidé ce sera mon dernier régime de Printemps ! (On y croit). Pourquoi le Forte 5 ? Parce que ses promesses conviennent à ce que je cherche :

  • Diminution de l’IMC
  • Réduction des graisses existantes
  • Réduction des cm autour de la taille et des hanches
  • Perte de poids efficace
  • Résultats visibles après 1 mois

De plus, il n’y a aucun ingrédient d’origine animale ni substance laxative. C’est important de lire ce que contiennent ces produits minceur ! Lisez, renseignez-vous, posez des questions à votre médecin, votre pharmacien. Il est inutile de faire attention à son alimentation si on ne veille pas à tout ce que l’on ingère. Ce produit se prend après les repas trois fois par jour. La dose recommandée est de 6 gélules par jour, mais pour un résultat modéré ou pour une petite corpulence 1 seule gélule convient (c’est ce que je teste). En effet, un surdosage de XL-S medical FORTE 5 n’augmente pas l’effet du produit et peut provoquer des effets secondaires. Alors voilà, c’est parti ! Est-ce que ça marche ? On se donne le Printemps et suite au prochain épisode …

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

8 mars 2019, journée de la femme…Comme une envie de légèreté !

Qui ne connaît pas ce sentiment, ce désir ? Une envie pressante de légèreté. Surtout quand le Printemps arrive ! Notre corps, notre ligne et notre moral sont tellement alourdis, encrassés, par l’hiver et le stress qu’on ne les reconnaît plus. C’est fou comme les soucis aiment nos bourrelets. Il est temps de rompre cette relation toxique, de mettre à plat nos comportements erronés, nos assiettes trop caloriques, nos réflexes de compensation alimentaire, temps de nous alléger et bouger, à plein de niveaux, sans perdre le plaisir de…manger. Notre relation à notre poids est très dépendante de nos impulsions et nos émotions. Je connais le problème. Mes conseils, mes recettes, c’est du vécu et je les partage avec vous. Sans parler qu’après avoir été très mince, suite à 10 ans de galères, je me suis réveillée avec 10 kilos de trop et une armoire de veuve. Un choc. Et je me suis reprise en mains (oui, c’est du boulot). Les photos « avant-après » sont toujours parlantes et c’est bien d’en garder une pour se remotiver. Soyez positifs, si je l’ai fait, si j’ai perdu du poids après 10 ans, vous le pouvez !

Il y a un an quand j’ai voulu mincir,j’avais trouvé mon booster. Et j’avais partagé mon périple sur mon blog. Puis, la vie a repris son cours. Avec ses hauts, ses bas ! Un an plus tard, le miroir est à nouveau peu sympa…

Oui, marre ! Alors en cette journée de la femme, puisque j’en suis une, je prends des résolutions pour reprendre le dessus ! Evacuer le négatif, physiquement et mentalement, refaire la paix avec mon corps, le soigner et en faire l’allié de ma santé et mon quotidien. Je vous invite donc à suivre mon nouveau feuilleton de remise en forme et minceur. Il démarre aujourd’hui. Et je suis déterminée à ce que ce soit le dernier. Car le véritable objectif, en plus de perdre à nouveau du poids, est la stabilité. Cela implique un plan solide et de nouvelles habitudes. Je ne vais donc pas échapper au programme personal trainer, cardio et gainage en salle de gym, ce que je n’avais pas fait il y a un an. Pourtant je déteste ça ! Mais on n’a rien sans rien. Et il y aura les recettes faciles et légères.

Comme l’année dernière, je vais faire confiance à mon bon sens et mon inspiration, à mes virées au marché pour revoir mon alimentation avec plein de légumes et produits frais. mais aussi m’appuyer sur les produits XL-S medical. Il m’en reste un à tester, le Forte 5. Du coup mon feuilleton va s’intituler « Mon Printemps Fortissimo ! ». Ce qui est aussi un état d’esprit, une envie de vivre avec un rythme plus intense, donc plus fort. Affaire à suivre sur mon blog tous les dix jours pendant trois mois,. Du coup, pour vivre ce nouveau feuilleton de remise en forme et minceur avec vous, j’ai un nouveau compagnon, à la fois carnet de bord, agenda et pense-bête : le cahier minceur des Editions Solar. En plus d’être pratique et utile, il est truffé de conseils, de rappels de base comme ce qu’est une assiette équilibrée, quelles sont les recommandations quotidiennes, et comment combattre le sucre. Et puis, il est joli non ?

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Toc, toc, Noël est à nos portes !

Quelle que soit la formule de votre Noël, familial, en couple, à la maison, à la montagne, ou même en solo à vous dorloter pour récupérer d’une fin d’année éreintante, que vos Fêtes soient douces, réconfortantes et gourmandes ! Si vous avez fait une détox ou un régime avant, vous pourrez profiter des repas et sorties sans culpabilité. Et si vous n’avez rien fait, vous avez toutes les armes pour vous reprendre en mains dès janvier grâce au calendrier de ma petite cuisine…Et si vous avez tout fait pour arriver mince et belle à Noël, la question de la tenue risque de se poser ! Soit vous avez perdu une taille, soit vous avez envie de revaloriser votre silhouette. Comment vous habiller ? Tout dépend de votre Noël ! La tenue change selon que vous le passez à la maison, chez des amis à la montagne, dans un palace ou un restaurant gastronomique.

Non, non, nul besoin de vous habiller comme le Père Noël ! Ni de vous mouler de paillettes cheap chez Zara ou H&M pour servir une raclette dans votre cuisine, ça fera serveuse de motel américain. Vous méritez mieux ! Surtout si vous avez retrouvé la ligne et fait la paix avec votre féminité. Lorsque j’avais perdu du poids pour la première fois après dix années difficiles, j’avais testé l’expérience relookeuse avec Myriam Hoffmann. Elle m’avait parlé d’une marque anglaise, Phase Eight, qui me paraissait un peu guindée, style robes meringue et falbalas. Par curiosité, j’y ai fait un tour pour les Fêtes et suis revenue surprise, pour ne pas dire enchantée. A la boutique de Montreux, qui se trouve au Forum, Christine Drouin, en plus d’être une pro de la mode qui sait guider, est une femme vive et chaleureuse avec laquelle on passe un super moment.

Chez Phase Eight Forum Montreux, il y a bien sûr les robes longues qui font très mariage ou première à l’opéra, mais aussi des robes courtes avec un joli tombé et pleines de peps, avec un rapport qualité-prix exceptionnel. Si vous cherchez la robe rouge idéale pour Noël, courte avec des franges, ou la robe brillante juste ce qu’il faut, parfaite pour la sortie de Noël du bureau ou le repas de fin d’année avec les relations de votre Chéri, vous serez enchantée. Ces robes féminines et intemporelles vous sauveront la mise pour les Fêtes !

Comme je reçois dans ma petite cuisine…J’ai opté pour la formule jeans slims, escarpins et pull brodé. Si vous recevez aussi à la maison tout en étant aux fourneaux, c’est une option qui vous sera sentir à la fois soignée et confortable tout en faisant honneur à vos invités.

C’est agréable de pouvoir choisir des nouvelles tenues pour les Fêtes, même si on ne va pas dans un endroit sophistiqué. Il ne me reste qu’à remercier XLS-Medical, mon partenaire minceur ! Ses produits m’ont permis d’atteindre mon objectif : désenfler et faire une détox avant les Fêtes, avant de trop accumuler. Si je ne m’étais pas réconciliée avec ma silhouette, si je n’avais pas adopté des habitudes alimentaires plus saines et testé les ampoules 100% végétales START&GO, dont je suis devenue fan, je n’aurais jamais eu envie d’aller choisir une tenue pour Noël. Et chez Phase Eight Forum Montreux, grâce à l’aide de Christine Drouin, j’ai découvert des pépites, comme un pull-mini robe-poncho – si, si, tout ça !- fluide et brodé d’étoiles, idéal pour des Fêtes à la maison ou à la montagne. Il peut se porter sur un slim, un pantalon en cuir, ou simplement un short avec des cuissardes. Et maintenant place aux bons p’tits plats !

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Les 12 résolutions alimentaires de ma petite cuisine…

Et si on décidait de vivre la nouvelle année sous le signe de la légèreté ? Morale, physique, alimentaire ? D’abord, on fait un gros ménage pour débuter 2019 dans un environnement zen ! On vire les objets qui nous rappellent des mauvais souvenirs, la paperasse qui a plus de dix ans, les prospectus et les boîtes inutiles, les objets cassés, les vêtements jamais portés. On trie, on jette, on désencombre nos vies pour faire place à de nouvelles énergies ! Et ça passe aussi par nos placards à la cuisine, notre frigo et nos habitudes alimentaires, histoire de gérer les kilos et la forme en douceur. Ce calendrier vous permettra de piocher une idée par mois pour prendre soin de vous !

Janvier, on opte pour la détox !

Si vous n’avez pas fait votre détox 100% végétale avec les ampoules START & GO pour arriver mince et belle à Noël, vous pouvez vous y mettre en janvier pour faciliter le travail de votre foie et vos reins qui ont été surchargés pendant les Fêtes. Ces ampoules sont dépuratives et drainantes. Bien entendu, cela doit être accompagné par une excellente hydratation quotidienne. Un des secrets pour retrouver un ventre plat, un teint lumineux, et la ligne, c’est une bonne détox. Cliquez !

Février, on adopte la diète méditerranéenne !

Février est le mois des weekends et vacances à la neige : bonjour les raclettes, fondues, tartiflettes, assiettes de charcuterie. Oui, c’est très bon ! Et dangereux. Pour la ligne, les artères et le taux de cholestérol. Grâce à ces aliments j’avais pris plus de 10 kilos sans m’en rendre compte pour me réveiller effrayée face aux dégâts.  Pour ne pas plomber l’ambiance sur la terrasse d’altitude, prenez le contre-pied avec un sourire et commandez des spaghetti sauce tomate comme les enfants (heu, sans les trois tonnes de fromage), du rouget au bistrot après le ski, et remplacez le beurre par de l’huile d’olive. Vous êtes à la montagne ? Alimentez-vous comme si vous étiez en Grèce !

Mars, on vire les pommes de terre et le pain !

Vous n’avez pas fait gaffe pendant les Fêtes, pas fait de détox en janvier, pas résisté aux raclettes, fondues, tartiflettes et autres spécialités montagnardes en février, et la diète méditerranéenne à Zermatt ou Megève…Vous avez oublié. Alors, pas le choix, vous virez les pommes de terre et le pain ! Au bistrot, plus de pain, plus de frites, fini. Le matin, plus de tartines, le midi, plus de pommes rissolées, le soir, plus de purée. La boulangerie, vous passez devant.  Si vous avez pris beaucoup de poids, il est temps de revoir la copie de votre alimentation. Et de passer au Booster trois fois par jour.

Avril, on fait ses courses au marché !

En avril, on ne se découvre pas encore d’un fil mais on y pense très fort. Le moment est  venu de se laisser séduire par les produits de saison et leurs bienfaits, et de les choisir directement au marché.  Flânez, laissez-vous séduire, écoutez votre intuition pour réaliser des repas sains et joyeux comme une balade dans la nature. On oublie les surgelés, les conserves, les traiteurs, on choisit du frais, du vrai.

Mai, on adopte les smoothies vitaminés et colorés !

Les régimes liquides sur un weekend ou cinq jours, c’est plus facile à vivre avec les beaux jours. En mai, le smoothie est la solution simple et saine avant le fameux test du maillot. En panne d’idées ? Surfez sur la toile, offrez-vous un livre avec plein de recettes à garder à côté de votre blender. Laissez libre cours à votre inspiration et votre audace ! Variez les goûts pour chaque moment de la journée : réveil en douceur avec ananas-banane-cannelle, lunch malin, vitaminé, antioxydant, avec pommes-brocolis-basilic-citron ou épinards-limette-pomme, et pour l’apéro, fraises-menthe, c’est bon. Amusez-vous ! 

Juin, on mange du poisson à gogo !

C’est l’été ! Oubliez les viandes, les charcuteries, les fromages, les pâtes, faites comme les habitants des îles, qui sont toniques et bronzés, avec une peau magnifique : mangez du poisson. Choisissez-le au restaurant, préparez-le à la maison, utilisez-le pour les grillades. En plus d’avoir la ligne, vous aurez la pêche !

Juillet et Août, on craque pour les tomates !

Les tomates, on en trouve bien sûr toute l’année : mais c’est en Juillet et Août qu’elles sont au top ! Gorgées de soleil et de saveurs. En plus d’être irrésistibles, les tomates se croquent de 1001 façons, crues ou cuites, farcies, au four. A vous de choisir. De plus, la tomate est l’amie de la ligne et de la santé : ses bienfaits sont multiples. Elle est hypocalorique, riche en potassium, magnésium, vitamines C et du groupe B. Il existe des milliers de variétés de tomates : jaunes, rouges, vertes, noires. En Suisse, le canton de Genève est le plus gros producteur et propose plus de 30 variétés. 

Septembre, on ne jure que par les produits de saison !

Après l’été, on s’imagine qu’il n’y a plus de vie en dehors de la tomate. Vous ne savez pas quoi acheter ni comment vous faire du bien ? Dame Nature pense à votre ligne : panais, topinambour, chou pommé, chou vert, chou-fleur, oseille, citrouille, et j’en passe ! L’automne arrive avec ses magnifiques légumes : sautés à la poêle avec des échalotes, émincés crus à la mandoline en salades originales, ou en soupes, ils sont sains et gourmands. Alors on je jure que par eux !

Octobre, on adopte les tisanes !

Le stress de la rentrée bat son plein et les excès sont vite là : on mange trop, on boit trop et on fume trop (pour celles et ceux qui fument). Alors après le boulot, on privilégie les bains aux plantes _ pin, romarin, mélisse_ pour la détente et pour évacuer les toxines. Et on opte pour les tisanes. A l’entrée de l’hiver et tout au long de celui-ci, elles aident pour la gestion de la nervosité, le renforcement immunitaire et le bon fonctionnement des organes. Ne restez pas coincés sur l’éternelle verveine : variez les plaisirs. Gingembre-citron soigne la crève, favorise la digestion et aide à garder la ligne. 

Novembre, on ne sort pas sans sa mandarine !

Ah, le parfum des mandarines, qu’est-ce qu’il fait du bien ! Surtout dans un bus ou un train bondé, merci la mandarine ! Il n’y a pas que le parfum qui soit revigorant : ce petit fruit rafraîchissant, gorgé d’eau, contient les vitamines A et E, excellentes pour la peau, et protège les petits vaisseaux sanguins. La mandarine permet aussi de lutter contre les refroidissements grâce à sa teneur élevée en vitamine C. En Novembre, pour la santé et la ligne, rien de tel que la mandarine.

Décembre, on relit le feuilleton « Arriver mince et belle à Noël » ! 

Avec ses multiples conseils, trucs et astuces, il vous permettra de vous reprendre en mains avant les Fêtes et de les vivre sous le signe de la lumière et de l’espoir. Bonnes Fêtes et Bonne année 2019 !

Images par Shadya et Pixabay

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Et si on testait le Fasting ?

Ce qu’il y a de bien avec les trends est qu’ils peuvent rendre le truc le plus ancestral et barbant complètement fashion ! La preuve, le dernier truc à la mode à la case forme et minceur, c’est le…Fasting darling. Du temps de nos parents et grand-parents, on disait jeûner…Et là on prend la mesure de l’ennui. Le jeûne à la mode ? Cette chose de pénitence, cette purification des âmes par la punition des corps, cette particularité des religions monothéistes qui rime avec Kippour, Ramadan et Carême, bouak. Mais si. Sauf que le Fasting est plus malin et plus facile, car c’est une forme de jeûne intermittent. Il ne s’agit pas de se priver drastiquement et longtemps, sans boire ni manger, mais d’espacer longtemps les repas. Car la plupart des bénéfices sont obtenus à partir de 16 heures de jeûne. On profite des bienfaits reconnus du jeûne sans en subir les conséquences négatives et sur une courte durée, histoire de reposer l’organisme tout en l’allégeant. Pas de vertiges ni évanouissements au programme. 

Alterner les phases de jeûne et les repas a ceci de positif…

On met le métabolisme en mode brûleur de graisses ! On protège le foie et on réduit la masse graisseuse car le corps va utiliser celle dont il dispose déjà comme carburant. Car nous vivons à une époque où notre corps passe son temps à stocker des graisses et du sucre. C’est simple, on mange trop et trop souvent ! Pour commencer, vous pouvez prendre une collation à base de protéines et vitamines vers 16h00 ou 17h00, poulet, salade et fruits, puis vous ne mangez plus rien jusqu’au lendemain à 16h00 ou 17h00, mais vous vous hydratez comme il faut : eau minérale, thé sans sucre, tisanes, jus de citron dans de l’eau tiède le matin. En plus d’être efficace pour la perte de poids, le Fasting est excellent pour la santé : moins d’inflammations, moins de ballonnements, moins de migraines, des artères plus propres, un ventre plus plat et un teint plus clair. 

Se sentir rapidement mieux frais comme des roses !

Le Fasting permet aussi d’avoir les idées plus claires, de reprendre confiance et faire de meilleurs choix. On se libère des toxines. Et on n’est plus encombré par la nourriture, les courses, les menus, les repas à préparer, la cuisine à ranger. Et ce n’est pas contraignant : pas besoin de compter, peser, penser calories, vous choisissez quel repas repousser en prenant soin de laisser 16h à 24h entre chaque repas. Ou alors vous choisissez de ne prendre qu’un repas léger le vendredi soir, le samedi soir et le dimanche soir, ma formule préférée. Cette méthode de jeûne intermittent est facile à adopter. Je l’associe à une bouteille de Contrex par jour, du thé vert chaque fois que j’ai faim (même si très vite, au lieu d’avoir faim on se sent apaisé), et la prise du START & GO dont je vous avais parlé pour la détox, vous savez ces petites ampoules contenant un liquide 100% végétal _artichaut, bouleau, figue de Barbarie, sureau, pissenlit, raifort, cassis _ qui s’avalent d’un trait le soir. La prise idéale est d’une ampoule pendant 10 à 20 jours selon la manière dont réagit votre corps. Mais commencer ce weekend en même temps que votre Fasting va favoriser la dépuration. 

Si vous voulez en savoir plus sur cette méthode à la mode, le livre de JB Rives, 167 pages, chez Thierry Souccar Editions _ je l’ai trouvé à la fnac_se lit vite et est une mine de renseignements. L’auteur s’appuie sur son expérience personnelle et sur le résultat d’études médicales. Au fond c’est l’application de « Less is more » à notre alimentation…

Chaque fois que vous réussirez à repousser l’heure d’un repas, vous perdrez du poids sans souffrir et sans vous en rendre compte. Pas mal, non ? Le nouveau feuilleton « Arriver mince et belle à Noël »donne plein de pistes chaque vendredi pour atteindre cet objectif de légèreté  ! Et si vous n’avez encore rien fait jusqu’ici, lancez-vous en testant le Fasting avec le START & GO. Et peut-être que pour les Fêtes vous oserez porter une tenue plus scintillante, plus sexy, plus glamour, grâce à un corps et un mental plus libres et pétillants.


Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Comment résister quand on va au restaurant ?

Entre les plats du jour au bistrot du coin, les repas d’affaires, les soirées du personnel, les soirées fondues qui ont pris leur envol, les amis qui invitent au restaurant parce qu’on ne les a pas vus de toute l’année …La période devient difficile si on veut garder la ligne ! Mais après votre détox à base de START & GO, et en pleine prise du Booster, capteur de graisses qui aide pour la perte de poids, il faut passer à l’étape trucs malins ! Soyez votre meilleur(e) allié(e), peaufinez votre dialogue intérieur, vos choix, vos actes…Bref. Résistez au restaurant et sans souffrir ! Cela commence par le fait de se limiter à un seul plat. Zappez les entrées et les desserts, et choisissez le plat qui vous fait le plus envie ! Mais un seul. Evidemment, ne touchez pas au pain ni au beurre.  

Même dans un restaurant chic demandez au garçon de retirer immédiatement le pain et le beurre qui sont devant vous. Cela va vous protéger de vous-même. Le pain et le beurre sont traîtres car on les grignote à gogo en attendant d’être servi. Bonjour les calories…

Disons qu’à la case de vos envies, il y a soudain une méchante attraction pour des frites ? Que faire ? Boire immédiatement un grand verre d’eau  ! On écoute son corps, ses désirs, oui. Mais on sait aussi prendre conscience de ce qui est néfaste et on y renonce. Vous me direz « Demain, je vais chez IKEA avec les enfants et les boulettes-frites sont au programme  ! ». Peut-être pour eux…Pas pour vous. Baladez-vous avec une petite bouteille d’eau minérale à la main : à chaque envie de boulettes-frites, buvez, buvez, buvez ! En plus d’éviter une attraction fatale, vous ferez du bien à votre organisme et supporterez mieux la fatigue, la foule et les néons.

Résister, c’est faisable avec des astuces toutes simples. On ne tente pas le diable, on lève le pied sur le gras, les féculents et le sucre, et…on se lève à la fin du repas pour aller se laver les dents ! C’est tout bête et ça marche. Car on a tout de suite moins faim et surtout ça coupe l’envie de sucre en fin de repas.  Enfin, il faut distinguer la faim de l’envie de manger. Ce n’est pas la même chose. La faim répond à un besoin physiologique qu’il faut satisfaire, l’envie, elle, est émotionnelle, affective, psychologique et volatile. Si vous attendez, elle passe. Au bord de craquer ? Sortez quelques minutes du restaurant, dites que vous avez un coup de fil important à passer, respirez un grand coup, revenez, souriez. Vous êtes sauvés de vous-même, et j’espère que vous avez bien pris votre Booster avant votre seul plat plaisir. Tenez-bon, Noël est dans trois semaines !

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

C’est le moment de se traiter comme une rose !

Le compte à rebours ne va pas tarder ! Arriver mince et belle à Noël, titre de mon nouveau feuilleton du vendredi jusqu’au 21 décembre, commence à ressembler à un défi. Je me suis lancée pleine de bonne volonté mais je n’avais pas mesuré à quel point c’est difficile de mincir en hiver. C’est simple, j’ai tout le temps faim ! Et le soir quand je rentre fatiguée, j’ai encore plus faim. Sans compter que lorsque j’arrive chez moi il y a l’émission Objectif TOP CHEF sur M6…Et je me mets à cuisiner, donc manger. Après le weekend détox, la prise des ampoules 100% végétales START AND GO pour nettoyer le foie, accélérer le fonctionnement des reins et des intestins, dépurer l’organisme, je me suis pesée. Rien. Pas un seul gramme en moins et j’ai paniqué. Oui, je me sens mieux ! Oui, mon teint est plus lumineux et oui, mon ventre est plus plat. Mais l’aiguille n’a pas bougé. Et il ne me reste qu’un mois pour surprendre pendant les Fêtes. Alors, chut, en rentrant du marché, en plus de n’avoir choisi que de beaux légumes et salades, excellents pour la ligne et le teint,  je suis revenue avec une boîte de Booster,  le produit de XLS-Medical qui m’a fait perdre du poids le Printemps dernier.

Je vais prendre ce capteur de graisses avant les repas. Et j’ai choisi de tester un soin cinq étoiles pour le corps ! Le gommage hydratant à la rose du Willow Stream SPA au Montreux Palace. Ce soin de la marque anglaise Aromatherapy Associates désincruste, purifie et adoucit la peau. Mais surtout il permet de stimuler et améliorer la circulation sanguine : parfait pour évacuer les toxines.Entièrement naturel et à base de rose, il soigne le corps en douceur tout en effaçant le stress. C’est plus qu’une promesse, je peux vous le dire. Et si on se traitait comme une rose avant les Fêtes ? 

Lorsque j’arrive, rien qu’à la vue de l’épais peignoir blanc si cocooning, je me sens bien. Manger moins, bouger plus, prendre un complément comme le Booster, et faire un soin à la rose dans un SPA de luxe… En voilà un programme ! La ravissante Anaelle est aussi pro qu’adorable. Elle met en confiance, explique clairement les étapes : gommer soigneusement tout le corps avec des noyaux d’olive concassés mélangés à un gel à la rose, puis douche. Suit un enveloppement de 30 mns à base d’huile et de crème de rose. C’est riche, onctueux et parfumé. Une merveille. Pendant ce temps, elle masse le visage et la tête. Les pensées noires s’en vont et le corps fond. Anaelle m’explique qu’en plus de nous défaire des cellules mortes et de drainer, ce soin hydratant à la rose permet de mieux affronter le froid. Car il protège la peau et l’assouplit. Son prix ? CHF 165 avec en prime l’accès au sauna, hammam, piscine. Cadeau de Noël parfait et complément idéal au Booster pour arriver mince et belle à Noël.

Publié dans Mes billets gourmands | Laisser un commentaire

Oeuf cocotte mon amour !

On a tous un péché mignon ! Et il peut varier selon les saisons. Des petites obsessions culinaires irrésistibles. Des aliments, des recettes, qui nous font craquer…Inlassablement. Car on pourrait en manger tous les jours ! En hiver, j’ai un gros faible pour l’oeuf cocotte. Ceux que l’on cuisine et sert dans un ramequin ou pour faire plus joli dans une mini cocotte en fonte colorée. Non seulement c’est joli à table, mais encore l’oeuf reste bien chaud. Ceci étant dit, l’oeuf cocotte est aussi facile à réaliser que facile à rater ! 

Il y a ceux qui percent le jaune avant de le cuire au four et ceux qui ne le touchent pas. Personnellement, je ne le perce pas. J’aime le faire après cuisson avec du bon pain. Il y a ceux qui mettent du bacon dans le fond du ramequin avant de casser l’oeuf ou qui ajoutent du jambon et couvrent de Gruyère râpé. Mais diable, un oeuf cocotte n’est pas une tartiflette ! Personnellement, je l’adore à la crème, classique, gastronomique, juste parfumé avec des lamelles de parmesan. Et pour la fraîcheur, quand il sort du four, j’ajoute du persil frais ciselé ou de la ciboulette. Le bacon, le jambon et le Gruyère masquent trop le goût de l’oeuf à la crème. Car il n’y a pas d’oeuf cocotte sans crème. C’est justement ça qui est à se rouler par terre : le mariage fondant de l’oeuf et de la crème entière ! Tellement bon. Que ce soit en entrée ou en petit plat aussi rapide que délicieux. L’autre point clé est la cuisson.  

Il y a ceux qui le cuisent dans le four au bain marie et ceux qui le cuisent dans le four direct. Je fais les deux, mais au bain marie, c’est certain, le résultat est plus moelleux. Il suffit de mettre un doigt d’eau chaude dans un Pyrex, de l’enfourner, puis d’y déposer la cocotte pour cuisson. Alors justement, parlons-en de la cuisson ! 

  • Préchauffer le four à 180 degrés. S’il est neuf et qu’il chauffe vite à 160 degrés. Au bout de 15 mns, déposer un plat à gratin avec un ou deux doigts d’eau chaude.
  • Beurrer le fond du ramequin ou de la mini cocotte en fonte
  • Déposer deux cuillers à soupe rases de crème entière
  • Saupoudrer de noix de muscade (facultatif)
  • Déposer du Parmesan en fines lamelles – une grosse pincée pour un oeuf.
  • Casser délicatement l’oeuf au-dessus de la préparation
  • Saler, poivrer
  • Mettre au four 10 à 12 mns. Soit cuire à bain marie dans le plat à gratin et si vous avez occulté cette étape, vous le mettez tel quel. Il risque juste d’être plus sec.
  • Sortir l’oeuf cocotte, ciseler de la ciboulette par-dessus, servir.
  • Indispensable : un excellent pain et un excellent verre de vin rouge !

Bon appétit !

Publié dans Mes assiettes faciles | 2 commentaires