Mes retrouvailles avec un fou de cuisine !

Tout a commencé pour nous sur un plateau télé et il vient demain à l’un de mes Ateliers gourmands à MANOR Genève, l’Apéro dînatoire à 17h30 : je me réjouis d’accueillir Giorgio Galati, le beau gosse suisse d’origine italienne qui avait tenté sa chance à MasterChef III sur TF1 ! La cuisine a décidément le vent en poupe. Elle a quitté sa simple fonction nourricière pour devenir un formidable outil de communication et de rencontres. Depuis que les médias se la sont appropriée, la cuisine est pour ceux qui savent la conjuguer un nouveau créneau professionnel, ou une vitrine exceptionnelle. Des grands Chefs l’ont compris, qui multiplient les shows culinaires autant que les interviews, d’autres en profitent pour se lancer, développer des idées. Etre Chef ou cuisinière n’est plus considéré comme une activité au bas de l’échelle socio-économique, mais bel et bien comme un champ de création et un nouvel outil de relations publiques. Et puis, la cuisine est une fée qui promet des plaisirs multiples : plaisir des sens, de créer, de partager, de recevoir ! Seuls les bougons rétorqueront « Ouais, mais la vie ce n’est pas Top Chef ».  Certes, mais la cuisine a opéré sa mue et gagné ses galons de princesse des médias.

Giorgio GalatiLa pub de mes ateliers Apéro !

Avec Giorgio, nous étions tous deux candidats lors du Concours culinaire de Suisse romande, « Les Toqués du Terroir » Saison 1 en 2011. La sympathie a été immédiate. On s’est retrouvés sur le même plateau télé un an plus tard : moi parmi les finalistes, lui comme invité d’un des épisodes. Et nous avions entre deux pris le trend au vol ! 

Giorgio aux Toqués du TerroirUn Concours culinaire sur les chapeaux de roue !

Lui en tentant sa chance à MasterChef III : une folie qui lui ressemble ! Car les coulisses de la célèbre émission sont un parcours du combattant où des milliers de Chefs amateurs venus de toute la France, et d’ailleurs, subissent de longues heures d’attente, des épreuves, de l’incertitude. Il a donc été le Suisse de l’édition 2012 où il a tutoyé la gloire de ses rêves de gosse. Le temps d’être élu parmi les 100 premiers et partir.

MasterChef c'est des milliers de Chefs amateursLa folie des coulisses MasterChef

Moi, en lançant « ma petite cuisine… » et cette activité me permet de garder le contact avec ce fou de cuisine ! Aujourd’hui, il voyage à la recherche de saveurs inédites et d’aventures à la mesure de sa petite voix intérieure. Giorgio Galati met dans ses assiettes l’exubérance qu’il pratique dans la vie. Sa cuisine lui ressemble : haute en couleurs. Il en fait des tonnes avec bonheur et se met au service de la fête : traiteur pour des soirées privées, Chef des nuits estivales à « Les Voiles by Geneve-Plage », c’est un jeune fauve qui a besoin de projets, mais aussi de liberté. Je me réjouis de l’accueillir !

Sa cuisine colorée lui ressembleL'exubérance de Gio

À propos de Shadya

blogueuse culinaire et animatrice
Ce contenu a été publié dans Les Chefs, mes héros. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *