Mon filet d’agneau pour une belle romancière !

Peinture, peinture, peinture. Cuisine, cuisine, cuisine…ma vie. Tout en préparant l’expo de mes 10 ans à Montreux, prévue en Septembre à la Galerie En Beauregard, Rue de la Paix, à Montreux, je peaufine le menu de « L’Assiette de l’Artiste », suite au succès de la première. Cette prochaine édition sera littéraire et pascale ! J’ai en effet le bonheur de recevoir dans ma petite cuisine…la romancière Marie-Christine Buffat. Son dernier livre, « Le nombre de fois où je suis morte », un recueil de nouvelles paru aux Editions Xénia, figure parmi les six ouvrages sélectionnés pour le Prix public de la RTS 2013. Ainsi, je me débats pour imaginer le menu idéal tout en dévorant ses portraits incisifs et nerveux de femmes entières, entre détresse totale et humour noir. Je peins, lis, cogite dans ma petite cuisine…

Le dernier livre de Marie ChristineMon ouvrage dédicacé

Marie-Christine ne vient bien sûr pas seule, mais je ne dirai rien avant cette deuxième soirée sous le signe des rencontres et de la gourmandise ! Là, je suis surtout préoccupée par…mon filet d’agneau ! Car il est au menu à quelques jours de Pâques et j’ai eu envie de lui donner délicatesse et caractère. Comme un personnage de Marie-Christine.

Mon filet sur la plancheEntailler le filet, insérer l'ail, napper de miel et de romarin

Ma recette est fidèle à mon credo : faire simple, chaud et bon ! Mon filet d’agneau est mis en valeur par une marinade vive, faite avec les rondelles d’une gousse d’ail, du miel de romarin, du romarin et du St-Légier rouge, un Pinot noir épicé de la Riviera. Le résultat ? Raffiné et solaire.

Un agneau pascal fin et délicat

Entaillez le dessus de votre filet de manière régulière avec la pointe d’un couteau, insérez l’ail coupé en rondelles dans chaque fissure, nappez de miel de romarin, couvrez de romarin. Puis déposez dans un plat à gratin au fond duquel vous aurez mis un filet d’huile d’olive. Aspergez de St-Légier rouge ! Laissez mariner 1h à 2h couvert. Ensuite, préchauffez le four à 180 degrés, enlevez l’ail et colorez rapidement l’agneau sur chaque face dans une poêle à feu vif avec du beurre. Salez.

L'agneau marinéIl faut colorer le filet

Remettez dans le plat à gratin avec une autre lampée de vin rouge, et hop au four ! Au bout de 10 mns, tournez les filets – j’en utilise deux de 200 g pour 4 personnes. Temps de cuisson total : 20 mns pour une viande cuite mais tendre. Maintenant, faites bouillir de l’eau avec du sel marin, ajoutez une botte de mini pointes d’asperges nettoyées, cuire 5 mns, sortez et ajoutez à la viande. Mélangez avec les sucs. Elles vont finir de cuire dans le four avec l’agneau et devenir ultra goûteuses. Un délice romanesque !

À propos de Shadya

blogueuse culinaire et animatrice
Ce contenu a été publié dans Mes assiettes faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Mon filet d’agneau pour une belle romancière !

  1. Marie-Christine dit :

    Magnifique !!!!
    Vivement mardi !
    Je t’embrasse,
    Marie-Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *