Avec ma nouvelle ligne, j’ai testé l’expérience relookeuse !

Se mettre à changer de corps quand on n’y croyait plus, change pas mal de choses. D’abord, on prend son armoire en grippe, car on ne supporte plus les vêtements qui nous rappellent surpoids et douleurs. On a envie de couleurs et de tourner la page. Pour fêter le succès de mon régime , j’ai voulu tester l’expérience personal shopper à Manor avec une des meilleures relookeuses de Suisse, Myriam Hoffmann de Première Impression à Genève. Mais il faut un sacré budget car le temps passe vite ! En effet, à CHF 150.- de l’heure pour la relookeuse, plus les prix des vêtements, l’addition devient rapidement sérieuse. Alors j’ai profité de mon feuilleton minceur pour la rencontrer le temps d’un reportage : juste 2 heures pour voir comment ça marche. Avec mon vieux look un peu rock, ma nouvelle coupe de cheveux et mon corps en devenir grâce à XL-S, j’ai voulu savoir si cela peut contribuer à trouver une nouvelle dynamique. En effet, l’image qu’on véhicule a son langage et fait partie de notre communication.

Cette belle femme assurée, mince et fit, qui sait oser les couleurs, m’accueille dans les cabines privées de Manor à Genève. Tout de suite, on se sent dans une bulle réconfortante et urbaine. Myriam est efficace : hop, elle me fait poser mes affaires, observe ma silhouette, en définit la forme, fait le test des couleurs pour mieux opérer sa sélection de vêtements en magasin. Le verdict tombe : les tons froids et lumineux sont pour moi. Les bleus, violines, rouges sang, verts émeraude et les anthracites vont remplacer mon éternel noir dont mon armoire a marre ! Puis, elle prend son portant à roulettes et file vers ma marque préférée à Manor car d’entrée de jeu, j’ai voulu vivre cette expérience uniquement avec la collection de Claudie Pierlot, histoire de rêver.

D’habitude, une personal shopper va partout et opère une sélection en fonction de votre physique, vos couleurs, votre objectif et votre budget. Chez Claudie Pierlot, la ravissante Anissa nous accueille. Les deux femmes se connaissent et m’évaluent un peu rapidement. Pour elles, je suis un mauvais plan car je ne suis pas la cliente riche qui va faire une razzia, juste une blogueuse qui veut vivre cette expérience pour ses lectrices et savoir si elle vaut la peine. Evidemment, j’ai aussi envie de rencontrer une autre image de moi dans le miroir et même celle de repartir avec une petite tenue pour fêter mes 5 kilos perdus.

L’expérience en vaut-elle la peine ? La réponse est oui. Même s’il y a des moments émotionnellement difficiles. Quand on s’est croisée toujours plus bouffie dans les miroirs (oui, j’étais devenue comme ça, à g.), le surpoids ne laisse pas des traces que sur le corps : il en laisse dans la tête et le coeur. Du coup, j’ai détesté les robes sélectionnées : amples, larges, évasées… Des robes pour grosses. Cela m’a renvoyé à ce que je veux fuir ! En même temps, cela m’a boostée pour garder le cap. Car si on arrête le régime après les 5 premiers kilos perdus en à peine 7 semaines, on reprend. La posologie de XL-S Booster indique qu’il faut suivre le traitement pendant 12 semaines. Après un premier essayage négatif, notre relookeuse a l’audace de me faire passer un short très chic et coloré, et j’ai celle de l’essayer. La magie opère. Autre plaisir, découvrir que je fais du 38 chez Claudie Pierlot, marque française et juvénile. Merci XL-S Booster ! Malgré le temps trop court, Myriam arrive à composer deux tenues pour ma vie professionnelle : une de working girl féminine, bleu marine strict mixé à des fleurettes romantiques, et une tenue pour blogueuse dynamique prête à rencontrer son agence de com’ pour un lunch en terrasse, avec le fameux short et son top en lurex. Ouf.

Myriam Hoffmann n’est pas une nounou, ni une psy, ni la bonne copine de service, c’est une pro calibrée qui ne perd pas de temps, avec une réelle capacité à analyser, sélectionner, associer. Alors si vous avez de l’argent et du temps, envie de brûler le passé et croire à l’avenir, besoin d’avoir un look construit, prévoyez au moins 4 heures pour bien vivre cette expérience (oui, je sais, c’est CHF 150.- de l’heure). Et surtout ayez un objectif clair – ex: « Je veux une robe pour un mariage », « Je veux une tenue pour un entretien d’embauche », « J’ai perdu du poids et je veux un nouveau look », etc. – avec un chiffre rond pour le shopping. Les infos utiles sont sur le site de Première Impression. Et surtout, ne laissez pas tomber votre régime !

À propos de Shadya

blogueuse culinaire et animatrice
Ce contenu a été publié dans Mes billets gourmands. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *