Quand l’armoire veut divorcer de la cuisine !

Etre blogueuse culinaire, c’est fatalement aimer les bons petits plats, les bistrots, les assiettes généreuses, les charcuteries, les fromages, aller au marché et cuisiner le weekend. Et quand on veut imaginer une recette, on la réalise pour quatre même quand on est seule (!) car il faut mettre les ingrédients correspondants sur le blog. Alors, on mange comme quatre ! Un jour, on croise son reflet dans une vitrine et on ne se reconnaît pas. On vous prend en photo à un événement et vous avez de la peine à regarder l’image. Puis, on tombe dans la rue sur l’ex-collègue qui vous lance : « Incroyable t’as pas changé ! T’es plus grosse, mais c’est toujours toi ».

« T’es plus grosse »…Oui, ça fait mal. On essaye de faire gaffe : ça dure dix jours. Un creux et hop, c’est pizza !

Bien sûr, on culpabilise. Et on se console : « Après tout, c’est normal à mon âge ». C’est là que le magazine ELLE décide de mettre Inès de la Fressange, 60 ans, en cover et la claque est frontale. Une petite voix t’engueule : « Elle est beaucoup plus vieille que toi et regarde comme elle est super ». De nos jours, l’âge n’est plus une excuse :  les stars et les top models de 50+ nous le prouvent. Bien sûr, elles ont les moyens. Mais les pistes existent pour tous les budgets. Il faut juste la volonté et le fameux déclic…

J’ai commencé à grossir en 2012 lorsque j’ai participé à l’émission « Les Toqués du terroir » et lancé mon blog

Le concours culinaire télévisuel de Suisse romande était basé sur deux spécialités irrésistibles : le saucisson vaudois et la saucisse aux choux. Pour ne pas rater mes recettes devant les caméras, je les testais tous les jours dans ma petite cuisine…Les kilos sont vite arrivés ! Mais comme le tournage avait lieu au mois d’août, j’allais à la piscine et je ne me suis pas inquiétée. L’automne est arrivé, le saucisson était bien installé dans ma vie, avec tout ce qui l’accompagne : pain, beurre, vin rouge, frites et fromages. On est vite accro et j’ai pris 10 kilos. Ce qui est beaucoup sur un petit gabarit.

Un soir, je suis tombée sur des vieilles photos : j’étais taille 36 français (c’est du 34 suisse), j’étais la Speakerine vedette des Années 1990 (en Suisse), j’avais une silhouette de poupée, des belles robes, je faisais la cover des magazines, et le truc rond que j’étais devenue ne lui ressemblait pas. 

Vieillir, ce n’est pas grave, c’est la vie. Mais grossir, on se sent coupable. Surtout quand on n’a pas de problème de santé ! Ni thyroïde en panne, ni traitement hormonal ou à base de cortisone. Avec ça, il y a eu les galères. Si le boulot et le coeur vont mal, les saucissons ne vous lâchent plus. Quand mon blog a fêté ses 6 ans, j’ai ouvert mon armoire et j’ai eu un choc : c’était une armoire de veuve. Du noir partout ! Une copine m’a dit : « Notre corps est le reflet de notre vie. Quand ta vie ira mieux, ton corps va changer ». Tout est lié, certes. Mais il faut surtout un déclic, je l’ai eu face à l’armoire, face à tout ce noir. Et quand l’armoire veut divorcer de la cuisine, il faut agir. Alors à partir d’aujourd’hui, je vous embarque pour mon feuilleton minceur : si ça marche pour moi, ça peut marcher pour vous ! On va le vivre ici avec trois épisodes en mars, et trois en avril. Et au mois de mai, je vous donnerai mes meilleures recettes minceur une fois par semaine. A suivre !

À propos de Shadya

blogueuse culinaire et animatrice
Ce contenu a été publié dans Mes billets gourmands. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Quand l’armoire veut divorcer de la cuisine !

  1. Véronique Vermot-Desroches dit :

    Bonjour Shadya et bravo pour votre motivation. Je ne me reconnais plus non plus, mais ai-je vraiment fait connaissance? Oui il me semble quand même il y a 40 ans de cela (1983) où je faisais mon poids de forme 68kg (comme on dit) et ceci durant quelques mois et depuis plus jamais…
    Comme vous j’ai décidé de me reprendre en main depuis ce mois de mars tout en faisant une thérapie de l’âme. Je vous souhaite de tout ♥ d’avoir la force d’être celle que vous chérissez et je me réjouis de vous lire très vite. Bien à vous, Véronique

    • Shadya dit :

      Merci Véronique pour votre témoignage ! Et tenez bon. J’espère de tout coeur que le partage de ma propre expérience vous apportera une petite lumière au bout du tunnel ! Prochain épisode le 9 mars…Aujourd’hui, j’ai enfin acheté un très joli pèse-personne 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *