Les vins du célèbre Ministre Massimo D’Alema !

Première mondiale à Zurich ! L’ex Président du Conseil italien, qui a aussi été le plus célèbre Ministre des Affaires étrangères de la vie politique italienne, Massimo D’Alema a présenté pour la première fois à l’étranger les vins de son domaine La Madeleine, situé au Sud de l’Ombrie appelé “le coeur vert de l’Italie”. Ils ont déjà raflé de multiples Prix dans la Péninsule et seront distribués dès le 15 novembre en Suisse par la Société ILLVA Lugano. Les crus, à base de Pinot noir, ont été présentés lors d’une soirée exclusive dans le bâtiment historique du Zunfthaus zur Zimmerleuten.

Shadya avec l'ex Premier Ministre italien D'AlemaPremière mondiale à Zurich sous un ciel bleu

Conviée comme Blogueuse culinaire suisse référencée dans le Top 10 de Google, j’ai vécu un moment rare. Mais d’abord, arrivée sur place en avance et affamée, j’ai décidé de décompresser en testant la « Nüsslisalat, Ei, Speck und Croûtons » de l’établissement assise sur la terrasse avec un verre de… Fendant, oups.

Shadya, artiste peintre et blogueuse, prend un verre à Zurich

Une petite escapade vinicole en Valais avec un soleil d’automne inattendu à Zurich, avant de faire escale en Italie avec les vins de Massimo D’Alema : son Champagne « Nérosé », et surtout son « NarnOt », un rouge particulièrement raffiné dont le nom est la contraction de celui de deux communes, Narni et Orticoli, où se trouvent les terres de La Madeleine. Celui qui a exercé les fonctions de Président du Conseil des ministres italien, dans deux gouvernements successifs, précisera avec humour : « C’est un vin au nom politique : j’ai voulu contenter les maires des deux communes ».

Un merveilleux soleil fin octobreSalade de rampons gourmande

Clin d’oeil de la vie, parfait avec l’humeur latine et solaire du jour, juste avant la manifestation, à quelques mètres de là, je découvre un écrin d’une beauté inouïe de spécialités produites en Sicile : « Di Bennardo ». Rien que le nom d’une de leurs sauces artisanales me donne déjà envie de revenir à Zurich pour d’autres articles gourmands : « Sugo L’Amore Mio ». Et si je retombais sur terre ?

Terroir sicilien à ZurichUne sauce sicilienne au nom magique

Parce qu’il est temps d’y aller et être attentive : Massimo D’Alema, né le 20 avril 1949 à Rome, est une figure de l’Histoire italienne récente et c’est impressionnant de le rencontrer. C’est un peu comme si une Blogueuse française avait la chance de passer la soirée, niveau aura et culture, avec Mitterrand – ce qui a suivi dans la gauche française ne mérite même pas d’être cité. Mais je ne fais pas de politique, seulement de la cuisine…

La manifestation s'est tenue dans un bâtiment historiqueLe Ministre arrive

L’homme est charismatique et fin, habité de cette jeunesse éternelle propre aux êtres doués de multiples passions. De plus, il a le sens de l’excellence et l’assume : car il a l’ambition de faire de ses crus… les meilleurs d’Italie ! Quand on sait qu’il s’est attaché les services de Riccardo Cotarella, président des oenologues italiens, et vu son épatante maîtrise des langues, D’Alema a des chances de réussir. Il a fait sa présentation dans un français impeccable et riche parce qu’il considère que « c’est la langue du vin à part l’italien ». Et quand il s’est adressé à la sommelière Ludivina Weh, qui a souligné aux invités les caractéristiques techniques de ses vins, celui qui a été le plus célèbre Ministre des Affaires étrangères italien, l’a fait dans un anglais parfait…

Massimo D'Alema parle de son vin avec la sommelière Ludivina Weh

Avant cela c’est Gianfranco Caci, vice-président de la Société ILLVA Lugano qui a acquis 1200 bouteilles de La Madeleine, domaine du politicien, pour les distribuer en Suisse, qui a expliqué son coup de foudre. Mais pour le comprendre, le mieux est de goûter, notamment le « NarnOt » (O majuscule) : un rouge irrésistible. Une caresse, sans amertume ni goût de bois. Normal quand on sait que Massimo D’Alema fait changer les barriques tous les deux mois !

Le Narnot du Ministre Massimo D'AlemaGianfranco Caci

Le résultat en vaut la peine. Comme le résume avec un bon sens pince-sans-rire le politicien : « Il n’y a que deux catégories de vins : les bons et les mauvais. Si la bouteille se vide, c’est que le vin est bon ! ». A la fin des dégustations accompagnées d’apéritifs délicats, j’ai eu la chance de parler cuisine avec Massimo D’Alema, qui m’a donné sa recette préférée pour accompagner son « NarnOt ». Vous la découvrirez prochainement. Le temps de me remettre de mes émotions. Enfin, je remercie le photographe Daniele Lazzaretto pour mon image souvenir avec le plus célèbre Ministre des Affaires étrangères italien (et pas que vu sa carrière).Dans le train de retour, je suis claquée mais heureuse. Je crois que je vais dire à mes amis :« Call me Condy » …

Happy BloggerMassimo D'Alema Condoleezza Rice

À propos de Shadya

blogueuse culinaire et animatrice
Ce contenu a été publié dans Mes billets gourmands. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les vins du célèbre Ministre Massimo D’Alema !

  1. annuaire dit :

    Dans le top 10 de Google, alors là Bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *